Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Luc Besson accusé de viols : La plainte classée sans suite

Luc Besson accusé de viols : La plainte classée sans suite
Après neuf mois d'enquête, la justice a pris une décision dans l'affaire qui opposait Luc Besson, 59 ans, à la jeune actrice Sand van Roy. Cette dernière accuse le producteur de viol.

En mai 2018, après un rendez-vous avec Luc Besson au Bristol, la jeune actrice Sand van Roy, 28 ans, déposait plainte pour viol. Au terme de huit mois d'enquête, la plainte a été classée sans suite selon les informations exclusives du Point.fr. Le parquet a précisé que les investigations n'ont "pas permis de caractériser l'infraction dénoncée", selon l'AFP. Les avocats du producteur ont fait part de sa satisfaction : "Monsieur Luc Besson a pris acte avec satisfaction de la décision du procureur de la République." Il "regrette que certains, heureusement minoritaires, l'aient trop hâtivement condamné et remercie tous les autres, dont le soutien constant lui a permis d'affronter ces mois difficiles." Sa fille Shanna l'avait publiquement défendu avec colère.

C'est le premier district de police judiciaire qui a mené les investigations. Luc Besson, via l'un de ses avocats, a démenti immédiatement ce que lui reprochait l'actrice. Il serait "tombé de sa chaise", selon Me Marembert qui avait pris la parole, à l'époque sur Europe 1, pour qualifier de "fantaisistes" ces accusations qui ne "correspondent pas à l'homme" qu'il connaît. Le réalisateur et producteur avait reconnu "voir épisodiquement cette comédienne" mais assurait "ne l'avoir jamais ni droguée ni violée".

En décembre 2018, Sand van Roy est confrontée à Luc Besson. "Je n'ai jamais exercé aucun geste violent ni aucune contrainte sur Mme van Roy ni sur aucune autre femme, affirmait alors le réalisateur de Valérian. Je découvre cette double personnalité [celle de la plaignante, NDLR]. Si à n'importe quel moment, elle avait émis le souhait d'arrêter ou de modifier notre relation, je l'aurais fait immédiatement avec respect."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image