Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Luc Besson face à son accusatrice : Il parle de sa "relation" devant la police

Luc Besson face à son accusatrice : Il parle de sa "relation" devant la police
Luc Besson - Avant-première du film "Valérian et la Cité des mille planètes" de L. Besson à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, le 25 juillet 2017. © Olivier Borde/Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Luc Besson - Avant-première du film "Valérian et la Cité des mille planètes" de L. Besson à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, le 25 juillet 2017. © Olivier Borde/Bestimage
Devant la police et face à l'actrice qui l'accuse de viols, Sand van Roy, Luc Besson a nié toute agression sexuelle et dénoncé la "double personnalité" de la comédienne qu'il avait dirigée dans "Valérian" et "Taxi 5". Il a également avoué une "relation" longue de deux ans.

Après avoir été interrogé par la police dans le cadre de la plainte d'une jeune actrice qui avait joué dans Taxi 5 (film qu'il a produit), Luc Besson a été confronté à son accusatrice, Sand van Roy, nous apprend Le Point. Pendant 4h30, le cinéaste et producteur a répondu aux questions et a confessé une "relation" avec la jeune comédienne. Néanmoins, il a nié toute agression sexuelle ou viol. "Je n'ai jamais exercé aucun geste violent ni aucune contrainte sur Mme van Roy ni sur aucune autre femme. Je découvre cette double personnalité [celle de la plaignante, NDLR]. Si à n'importe quel moment, elle avait émis le souhait d'arrêter ou de modifier notre relation, je l'aurais fait immédiatement avec respect", a-t-il fait savoir en conclusion de cette confrontation, arguant n'avoir "aucun antécédent judiciaire de violence ou en rapport avec les femmes", malgré les récents témoignages portant à 9 le nombre de femmes dénonçant le comportement ou les agissements du réalisateur français... mais pour lesquels il n'y a, à ce jour, aucune action judiciaire.

L'actrice belgo-néerlandaise de 28 ans, avec qui Luc Besson entretenait une relation intime depuis deux ans, avait accusé le cinéaste d'avoir abusé d'elle dans sa chambre de l'hôtel Bristol à Paris. Elle avait déposé plainte en mai dernier. Des faits que Luc Besson avait déjà niés devant les officiers de police judiciaire, qui l'avaient entendu en audition libre en octobre.

Quatre rapports sexuels non consentis

Lors cette confrontation en présence de leur avocat, les deux protagonistes ont campé sur leurs positions. Si la plaignante a reconnu s'être rendue volontairement au Bristol, elle a maintenu ses accusations et même assuré avoir subi quatre rapports sexuels non consentis avec l'auteur du Cinquième Élément durant la période de leur relation. Sand van Roy, que l'on a pu voir dans Valérian ainsi que dans Taxi 5, "a expliqué avoir été suivie par un psy durant la période du viol présumé, et avoir vécu cette relation comme une contrainte" rapporte Le Point.

Le site d'information révèle que cette confrontation était "sans doute le dernier acte d'enquête du 1er DPJ" et que la police judiciaire a également entendu des témoins cités dans la presse. Ce sera au parquet de Paris de désormais décider s'il classe le dossier sans suite ou s'il ouvre une information judiciaire confiée à un juge d'instruction. À ce jour, si plusieurs témoignages de gestes déplacés ou de violences sexuelles impliquant Luc Besson ont été publiés dans la presse, le réalisateur – qui a reçu le soutien de sa fille Shanna – ne fait l'objet pour le moment que d'une seule plainte pour viol.

Luc Besson reste présumé innocent des accusations dont il fait l'objet jusqu'aux jugement définitifs de ces différentes affaires.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image