Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle : "Menteuse", "hypocrite", son père Thomas en est "malade"

Exclusif - Thomas Markle, père de la duchesse Meghan de Sussex, à Rosarito au Mexique en février 2019.
22 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Thomas Markle, père de la duchesse Meghan de Sussex, à Rosarito au Mexique en février 2019.
Thomas Markle espérait que la maternité "adoucirait" sa fille Meghan et aiderait à retisser les liens. Mais, plus de trois mois après la naissance de son petit-fils Archie Mountbatten-Windsor, le père de la duchesse de Sussex ne peut que se lamenter d'être toujours royalement ignoré, d'après ses dires...

Archie, le fils du prince Harry et de la duchesse Meghan de Sussex, a-t-il "le fameux nez des Markle" ? C'est ce que son grand-père aimerait bien savoir, si on lui offrait l'opportunité de voir son petit-fils. En retrait durant la grossesse de Meghan et depuis son accouchement, Thomas Markle n'y tient plus : frustré d'être ignoré par sa fille et agacé de l'image donnée de lui dans les médias, le septuagénaire a trouvé une oreille complaisante pour s'épancher. Il a accueilli chez lui, à Rosarito au Mexique, où il vit depuis qu'il a cessé de travailler comme chef éclairagiste sur les plateaux de tournage hollywoodiens, une journaliste pour le compte de l'édition dominicale du Daily Mail.

Une "ravissante photo en noir et blanc encadrée" de Meghan à 2 ans trônant sur la table du salon ; une autre, au mur, la montrant à 20 ans avec son papa lors d'un match de football à la fac de Northwestern pour lequel elle lui avait offert des places, parmi les photos de son demi-frère Thomas Jr. et de sa demi-soeur Samantha ; un couple de mugs commémoratifs de son mariage royal avec le prince Harry et de la naissance Archie en évidence sur le bandeau de la cheminée : le décor est planté, digne d'un téléfilm de la période des fêtes de fin d'année qui pourrait s'intituler "Un Noël sans ma fille". Une fois de plus, Thomas Markle a décidé d'exprimer très publiquement son mal-être, malheureux d'être tenu à l'écart de la vie de sa fille Meghan et de ne pouvoir connaître son enfant. "J'aimerais qu'ils m'envoient une photo d'Archie pour que je puisse l'encadrer et la mettre au mur à côté de celle de Meghan. N'est-ce pas ce que tout grand-père souhaiterait ? J'aimerais savoir s'il a le fameux nez des Markle", se lamente le vieil homme, qui se plaint de ne même pas avoir reçu de réponse à la carte qu'il a envoyée à la duchesse, par le biais de son conseiller financier à Los Angeles, pour son 38e anniversaire le 4 août.

J'espérais que Meghan, une fois maman, s'adoucirait

Il poursuit son apologie : "J'aimerais écrire un article pour dire dix choses que les gens ignorent à mon sujet, mais il y en a bien plus de dix. Ce qui m'énerve le plus, c'est quand les gens disent des choses négatives sur moi. Avant de me connaître, qu'est-ce qui vous en donne le droit ? D'abord, j'aime ma fille. C'est mon bébé (...). Nous étions si proche. Je rentrais du travail et je la prenais contre ma poitrine et nous marchions pendant des heures. Parfois, j'ai l'impression que les gens croient que je n'aime pas ma fille. Je l'aime énormément." D'une photo à l'autre, il passe en revue pour son invitée les "nombreux souvenirs heureux" qu'il a avec Meghan. Mais la situation a bien changé : "Il n'y a jamais eu le moindre problème entre Meghan et moi jusqu'à il y a peu. Je me suis tu parce que Meghan était enceinte d'Archie, mais à présent je m'exprime parce que leurs chargés de relations publiques et leur personnel m'ignorent et me maintiennent hors de sa vie. Bien sûr que je suis déçu de ne pas voir Archie. J'avais espéré que le fait de devenir mère adoucirait Meghan et qu'elle me contacterait."

Thomas Markle revient sur le scandale des fausses paparazzades auquel il s'est prêté avant le mariage royal et qui ont précipité sa disgrâce, accusant une agence photo de l'y avoir incité en lui disant que cela permettrait d'améliorer son image, à un moment où une certaine presse n'hésitait pas à le décrire comme un clochard. "C'était une énorme erreur, admet-il. J'ai voulu présenter mes excuses publiques à la famille royale mais Meghan et Harry m'ont dit de ne pas le faire. Alors j'ai envoyé un SMS à Jason Knauf, qui était alors leur secrétaire particulier, qui m'a demandé ce que j'aimerais dire. Je lui ai répondu que je voulais m'excuser auprès de la reine et de la famille royale et que je ne voulais pas leur nuire. Ces excuses n'ont jamais été publiées, pour une raison que j'ignore."

Meghan menteuse ? Son père la contredit catégoriquement

Bien décidé à vider son sac, le père de la duchesse de Sussex en profite pour infirmer des allégations qu'elle a faites l'an dernier aux îles Fidji lors de sa tournée avec le prince Harry. Devant des étudiants de l'Université du Pacifique Sud, l'ex-actrice avait affirmé qu'elle avait elle-même payé ses études, laborieusement, grâce à des bourses et des petits boulots. "Je suis navré, conteste Thomas Markle, mais ce n'est absolument pas vrai. J'ai payé jusqu'au dernier centime ses frais de scolarité et j'ai les relevés de comptes pour le prouver. J'ai payé pour ses voyages en Espagne et en Angleterre, pour son stage en Argentine." Une mise au point qui rappelle l'un de principaux reproches formulés à l'encontre de Meghan par sa demi-soeur Samantha, qui l'accuse depuis le début de son histoire avec le prince Harry d'avoir tourné le dos à sa famille et d'avoir laissé son père dans une situation précaire alors que lui a pourvu à tous ses besoins, financièrement parlant.

Thomas Markle, chez qui Meghan a essentiellement vécu après son divorce d'avec sa mère Doria Ragland et lors de ses études, affirme qu'il n'a pas l'intention de se taire : "Ces mensonges me rendent malade. Je suis malade d'être vilipendé et tenu hors de leur vie. J'ai toujours assumé mes responsabilités de père. Les commentaires de Meghan sont offensants pour moi. Je ne veux rien de la part de Meghan et Harry mais je ne vais pas me taire tant que la vérité n'aura pas éclaté. Je continuerai à contredire tout ce qu'elle dira sur moi qui ne soit pas vrai. Je vais me défendre. (...) Aucun père ne mérite d'être maltraité de la sorte quand il s'est si bien comporté avec sa fille. Demandez donc à ceux qui nous connaissent tous les deux."

Harry et Meghan, ces "hypocrites"

Et s'il dit espérer encore que les querelles familiales puissent être résolues, il n'hésite pas pour autant à placer une dernière attaque : commentant la polémique de leurs vols en jet privé, Thomas Markle estime que le duc et la duchesse de Sussex sont "hypocrites" au regard de leur engagement en faveur de l'environnement. "Vous ne pouvez pas dire une chose et faire l'inverse, souligne-t-il. Tout le monde s'extasie de voir combien ils sont beaux et merveilleux, mais ils ne sont pas merveilleux avec leur famille. (...) Pourquoi le prince Harry n'a-t-il pas pris un avion pour venir me demander sa main ? Apparemment, il n'a pas de problème pour avoir des jets privés. S'il veut venir me voir en jet privé, il y a un aéroport pas loin d'ici, juste à côté, et San Diego est juste de l'autre côté de la frontière."

Pas sûr que ce soit dans leurs projets... Le prochain voyage prévu par les Sussex se fera en Afrique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle joue les stylistes pour l'association Smart Works. Les coulisses de sa collection capsule de bienfaisance dévoilés sur Instagram, le 22 août 2019.
Meghan Markle et le prince Harry au parc olympique de Londres pour un match de baseball, le 19 juin 2019.
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
Camila Cabello a commis un vol au palais Kensington
Robbie Williams quitte précipitamment son domicile pour s'intaller dans un hôtel à Londres
Camila Cabello a volé au palais Kensington
Meghan Markle joue les stylistes pour l'association Smart Works. Les coulisses de sa collection capsule de bienfaisance dévoilés sur Instagram, le 22 août 2019.
Victoria Beckham danse un cours de danse à son fils Rome sur le titre "Spice Up Your Life" des Spice Girls. Romeo a partagé la vidéo sur TikTok.
James Middleton et sa fiancée Alizée Thévenet sur Instagram, le 6 octobre 2019.
"Wonder For All", la campagne de fin d'année 2019 de Coach. Photo par Juergen Teller.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel