Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mickey Rourke vainqueur par KO : Un SDF payé pour se coucher pour adversaire...

Mickey Rourke, pour son retour en boxe à 62 ans et dix-huit ans après son dernier combat, a mis KO Elliot Seymour, 29 ans, le 28 novembre 2014 à Moscou, en Russie. Le Daily Mail révèle que ce jeune adversaire ne serait guère qu'un pauvre type aperçu dans sa salle de sport en Californie, SDF depuis 2013, désespéré et sans avenir dans le noble art...
34 photos
Lancer le diaporama
Mickey Rourke, pour son retour en boxe à 62 ans et dix-huit ans après son dernier combat, a mis KO Elliot Seymour, 29 ans, le 28 novembre 2014 à Moscou, en Russie. Le Daily Mail révèle que ce jeune adversaire ne serait guère qu'un pauvre type aperçu dans sa salle de sport en Californie, SDF depuis 2013, désespéré et sans avenir dans le noble art...

Mickey Rourke, roi du KO à 62 ans ? Oui, mais... Même si les amateurs chevronnés auront trouvé à redire à son jeu de jambes et à l'opposition offerte par son adversaire de 33 ans son cadet, un inconnu au bilan famélique (1 victoire, 9 défaites en 10 combats pro) KO au deuxième round sur un crochet au corps, l'acteur américain ressuscité en guerrier du ring dépravé dans The Wrestler a signé vendredi 28 novembre à Moscou un retour triomphal dans le monde de la boxe. Ce combat, son premier en plus de dix-huit ans, était-il arrangé ?

TMZ.com, en premier, a sondé la mare et parlé de combat "de toute évidence arrangé", s'étonnant de la manière dont Elliot Seymour, 29 ans, est allé au tapis après moins de quatre minutes d'affrontement ; le Daily Mail vient d'y lancer un énorme pavé : selon des informations exclusives du quotidien britannique, le boxeur est SDF en Californie depuis mai 2013 et a été payé pour se coucher.

Ancien boxeur au punch dévastateur tant en amateur (27 victoires - dont 17 par KO, la plupart très expéditifs - pour 3 défaites entre 1964 et 1973) qu'en professionnel (6 victoires dont 4 par KO et deux matchs nuls entre 1991 et 1994, Mickey Rourke s'est lancé ce défi fou de remonter sur le ring à soixante ans passés et malgré les séquelles déjà encaissées par son corps : son visage buriné par les coups passés, qu'un mauvais usage de la chirurgie reconstructrice n'a pas arrangé, en témoigne suffisamment. Mais la passion, plus forte que tout, s'est ranimée après le spectacle d'un combat exaltant, et le héros de Sin City (qu'on a retrouvé cette année dans son rôle de Marv pour la suite intitulée Sin City : J'ai tué pour elle) a remis les gants, coaché par Jordan Feramisco : "Quand je combattais il y a 18 ans, je fumais, je ne courais pas, j'y arrivais juste grâce à mes capacités naturelles... Mais cette fois, je suis un peu plus vieux", était-il obligé d'admettre à quelques heures du combat, évoquant combien l'entraînement avait été dur.

Et force est de constater que, du strict point de vue physique, le come-back est gagnant : c'est un Mickey Rourke incroyablement affûté qui est monté (sans son chapeau de cow-boy) sur la balance pour la pesée des combattants (81,3 kilos, tout comme son rival) avant le duel sur le ring. Un duel, prévu en cinq rounds de deux minutes et demie, qui a tourné court : en short rouge floqué de son bon vieux surnom à la ceinture, El Marielito, Mickey Rourke a eu raison d'Elliot Seymour, 29 ans, avant la fin du deuxième.

"Pour Elliot, c'est une victoire : ça l'a sorti de la rue un moment."

Le Daily Mail a enquêté sur ce faire-valoir (ce n'est pas une nouveauté dans les pratiques de la boxe...), et les résultats de ses investigations sont pour le moins surprenants : Elliot Seymour serait un SDF à la rue depuis 18 mois qui se serait entraîné dans la même salle de sport que l'acteur hollywoodien au corps tatoué, le Wild Card (dont le propriétaire n'est autre que Freddie Roach, coach de boxe derrière la carrière pro de Rourke, mais aussi de Manny Pacquiao), et aurait été payé pour simplement le faire briller ! D'après une source présentée comme "proche de la famille" de l'intéressé, Seymour serait un vagabond du Memorial Park de Pasadena, où il passe ses nuits. Le Daily Mail corrobore cette information en indiquant qu'il documente son quotidien de SDF dans des posts sur sa page Facebook. Une page Facebook où on le voit toutefois poser avec Oscar de la Hoya, icône du noble art, et Mario Lopez, présentateur star révélé dans la série Sauvés par le gong...

"C'était clairement un combat arrangé, affirme la même source. Ce truc de rebondir dans les cordes, la garde baissée, les coups qui n'arrivaient pas au bout, et ils frappaient volontairement dans les gants l'un de l'autre. Il y a des gens à la salle de sport Wild Card qui savent qu'Elliot est dans une situation dramatique et vit essentiellement dans la rue, ce sont des gens de l'entourage de Mickey Rourke qu'Elliot côtoie depuis un moment et qui le connaissent. Je serais surpris qu'ils n'aient rien su des soucis d'Elliot au moment de le mettre sur le ring face à Mickey Rourke. Je crois que c'était une situation idéale puisqu'Elliot a un titre [California Golden Gloves, gagné il y a une dizaine d'année en amateur, NDLR], il est désespéré, sa carrière de boxeur, c'est évident, n'a pas d'avenir, et il vit essentiellement dans la rue, alors pour lui, c'est une victoire : ça l'a sorti de la rue pour un moment. Un journaliste réputé du domaine de la boxe a écrit, à propos du combat, qu'ils auraient mieux fait de prendre un type qui dort dans le métro et que ça aurait fait un meilleur adversaire. Eh bien, ce qu'il ne sait pas, c'est que c'est en gros ce qui s'est passé."

Un cas vraiment désespéré...

Le responsable d'un Starbucks où Elliot Seymour s'installe régulièrement l'a formellement identifié, confirmant sa situation de sans-abri mais précisant être apprécié du personnel et de la clientèle. Une autre source donne une version nettement moins Bisounours, affirmant que des habitués lui donnent des vêtements à cause de sa mauvaise odeur... Un chic type qui manque de bol ?

La source familiale du Daily Mail, qui tient naturellement à conserver l'anonymat, justifie ses révélations indiscrètes en disant craindre qu'Elliot Seymour souffre de problèmes mentaux et ait été exploité par les organisateurs du combat. "Tous ces gros titres comme quoi Mickey Rourke a battu quelqu'un moitié moins âgé que lui... D'accord, il l'a fait, mais vous ne dites pas aux gens la véritable histoire, vous ne leur dites pas qu'il est SDF et désespéré et qu'il va certainement retourner vivre dans la rue à son retour. Il y a bien plus important que le fait que le combat ait été arrangé, il y a le fait qu'il n'a pas de logement et qu'il a des problèmes mentaux." Et d'expliquer qu'il a quitté le domicile familial après une dispute avec sa mère au sujet de sa carrière : "Passé pro, sa carrière ne décollait pas. J'ignore s'il a des difficultés d'apprentissage ou autre. En gros, des trucs dingues se sont produits et sa famille a dû demander une ordonnance restrictive contre Elliot, qui n'avait nulle part ou vivre et pas de travail. Il a des problèmes de gestion de la colère, et est devenu agressif et lunatique. Un psy pourrait dire qu'il est mégalo parce qu'il s'entête à boxer malgré ses mauvais résultats."

Dans un texto envoyé par un ami d'Elliot, qui l'aurait aidé à obtenir son passeport pour le voyage, le boxeur SDF aurait assuré que tout se passerait bien, qu'il serait avec des gens du cinéma... L'ami en question, interrogé par le proche de la famille quant à un combat truqué, répondit : "Ils lui ont dit de jeter l'éponge. J'espère qu'il rentrera sain et sauf, et avec son argent [les organisateurs avaient assuré que les deux boxeurs recevraient une forte rémunération, NDLR]. Ils voulaient qu'il se couche à la 4e reprise."

Son de cloche concordant du côté de la salle Wild Card : "Elliot s'entraîne ici de temps en temps, confie une source. C'est un adversaire professionnel. Ce qui veut dire qu'on le paye pour perdre. Le combat, quelle blague... Il faut que Mickey arrête de faire comme s'il avait été très bon un jour et s'en tienne au cinéma. Vraiment, c'en est gênant. Mickey balance des coups si lents qu'un enfant pourrait les éviter." Quelle aurait alors été la motivation de la star hollywoodienne ? "J'ai entendu dire qu'il l'aurait fait pour l'argent."

Mickey Rourke, qui a dit avoir "toujours rêvé" de faire un combat en Russie, un pays où il se rend régulièrement et s'affichait en août dernier un tee-shirt à l'effigie du président Vladimir Poutine, espère désormais "mener quatre autres combats, tous en Russie". Le choix de son opposant sera sans doute étudié à la loupe...

Mickey Rourke, 62 ans, boxait le 28 novembre 2014 à Moscou contre Elliot Seymour, 29 ans, KO au 2e round.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image