Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mimie Mathy boycottée par Elle : "Je fais beaucoup plus rêver qu'un mannequin !"

Mimie Mathy boycottée par Elle : "Je fais beaucoup plus rêver qu'un mannequin !"
Mimie Mathy affirme que sa réussite fait plus rêver que celle des mannequins des magazines féminins. Extrait de  Ma Vie en Super 8  sur D8, le mercredi 27 avril 2016.
8 photos
Lancer le diaporama
La comédienne regrette d'être snobbée par les journaux féminins...

Pour son arrivée sur D8, Laurent Boyer présentait le premier numéro de Ma vie en super 8. Il s'agit d'une série documentaire, diffusée en prime time, qui place une personnalité devant des films d'enfance tournés par sa famille, ses amis et de nombreux témoignages collectés auprès de son entourage.

L'interprète du rôle-titre de la série Joséphine Ange Gardien sur TF1, Mimie Mathy, était la première à prendre part à cette belle émission. Le succès était au rendez-vous pour ce premier numéro puisque D8 s'est hissée en tête des audiences TNT avec près de 750 000 téléspectateurs et 3,6% de part de marché.

Mimie Mathy, qui est apparue très émue par un message enregistré par l'un de ses proches, a également ouvert son coeur sur ses blessures, parmi lesquelles celle d'être snobée par les magazines féminins. "C'est vrai que c'est très dur de lutter contre les jour­naux fémi­nins. Il y a une réti­cence. Ce qu'il y a de très drôle, c'est que je n'ai jamais eu une couver­ture du magazine Elle ou un papier dans Elle, alors qu'il y a eu un sondage dans Elle. Je le cite parce que je trouve que c'est un maga­zine qui est censé faire rêver, et moi je pense que je fais rêver. Je fais rêver beau­coup plus qu'un mannequin à qui personne ne peut s'iden­ti­fier, dans le côté : 'Elle, elle y est arrivée, donc on va y arri­ver'", estime-t-elle.

Exemple très parlant de ce boycott dont elle fait l'objet, elle évoque ce sondage : "Donc il y a un sondage dans Elle, il y a quelques années, pour élire la femme Elle. La première, c'est Soeur Emma­nuelle, la deuxième c'est moi. (...) Bon, là, ils ont été obli­gés de me faire un petit papier", s'amuse-t-elle.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image