Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Morgan Freeman impitoyable envers le père de sa petite-fille assassinée, E'Dena

Morgan Freeman impitoyable envers le père de sa petite-fille assassinée, E'Dena
Par Christopher R.
Morgan Freeman et sa petite fille E'Dena Hines.
14 photos
Lancer le diaporama
Morgan Freeman et sa petite fille E'Dena Hines.
Il ne doit pas toucher un centime de l'héritage, clame la star hollywoodienne devant le juge.

Il n'est hélas pas rare que la justice empiète sur le deuil. C'est le cas pour Morgan Freeman qui, trois mois après la mort brutale de sa petite-fille E'Dena Hines, assassinée, a demandé au juge d'intervenir sur la question de son héritage.

Poignardée à mort par son compagnon Lamar Davenport en août dernier, la jeune femme de 33 ans n'avait pas laissé de souhaits concernant les biens qu'elle possédait. La loi exige en l'espèce que la totalité des biens revienne aux parents. Ce que Morgan Freeman ne voit vraiment pas d'un bon oeil : l'acteur américain de 68 ans exige que le père d'E'Dena, Edward Lee Hines, ne touche rien de l'héritage de sa petite-fille adorée, à savoir un appartement new-yorkais d'une valeur de 791 000 dollars qu'il lui avait donné.

Selon Freeman, Hines serait un bon à rien qui connaissait à peine E'Dena – fruit de son mariage avec Deena Adair, la première fille de la star hollywoodienne. Il a donc demandé au juge de ne pas inclure ce père absent dans les bénéficiaires de l'héritage. Edward Lee Hines avait divorcé de Deena Adair alors que leur fille n'avait que 3 ans. "En vérité, à partir du moment où E'Dina a eu 3 ans et demi jusqu'au Thanksgiving juste avant sa mort, elle a rencontré Edward Lee Hines seulement une ou deux fois", écrit l'acteur dans un communiqué retranscrit par le New York Post et qui figure dans les documents obtenus auprès de la Manhattan Surrogate's Court. Il poursuit : "À aucun moment, tout au long de cette période, Edward Lee Hines n'a fait le moindre effort pour renouer une relation avec E'Dena. À aucun moment il n'a payé pour des dépenses inhérentes aux frais de bouche, aux habits ou à l'éducation."

L'acteur confie également avoir été avec sa fille Deena "la première source de soutien d'E'Dena d'un point de vue financier, émotionnel, mental et physique", lui qui a posé à de nombreuses reprises avec sa petite-fille.

De l'autre côté, Lamar Davenport, meurtrier présumé d'E'Dena Hines, devra comparaître devant le juge le 15 décembre. L'homme, qui avait un certain passif avec la justice, avait tué sa compagne de plusieurs coups de couteaux en pleine rue, affirmant avoir agi pour exorciser la jeune femme. Il a plaidé non coupable.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image