Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Loup Dabadie : Julien Clerc pleure son frère, Nicolas Bedos son parrain

Exclusif - Julien Clerc et Jean-Loup Dabadie - Soirée lors du Grand Prix Longines Global Champions Tour avec l'anniversaire d'Electra Niarchos (20 ans) pendant le Longines Paris Eiffel Jumping au Champ-de-Mars à Paris, le 4 juillet 2015.
14 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Julien Clerc et Jean-Loup Dabadie - Soirée lors du Grand Prix Longines Global Champions Tour avec l'anniversaire d'Electra Niarchos (20 ans) pendant le Longines Paris Eiffel Jumping au Champ-de-Mars à Paris, le 4 juillet 2015.
Avec la mort de Jean-Loup Dabadie, survenue le dimanche 24 mai 2020, c'est une immense frange du monde culturel qui est en deuil. Les hommages se sont rapidement multipliés. Julien Clerc et Nicolas Bedos sont particulièrement touchés.

C'est à 81 ans que l'académicien et touche-à-tout du show-business Jean-Loup Dabadie est mort dimanche 24 mai 2020, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière dans le 13e arrondissement de Paris. A l'annonce de son décès, lié à une maladie sans lien avec le Covid-19, les hommages ont afflué.

Le chagrin des intimes de longue date

"C'est un grand frère qui disparaît", a très vite réagi Julien Clerc auprès du Parisien. Le chanteur a également publié un hommage sur les réseaux sociaux. "Un compagnon de route s'en va... On a écrit des chansons, on a passé des vacances, on a partagé des dîners si souvent, on s'est parlé de nos enfants et de leurs mamans, on s'est raconté des histoires drôles - avec accents de préférence... On a beaucoup pleuré mais surtout on a beaucoup ri mon Jean-Loup", a-t-il écrit. Julien Clerc et Jean-Loup Dabadie avaient eu une collaboration fructueuse à partir des années 1970 et, ensemble, ils ont donné naissance aux chansons Le Coeur trop grand pour moi, Ma préférence, Femmes, je vous aime, Je suis mal ou encore Elle danse ailleurs...

Autre personnalité dévastée par cette disparition, Nicolas Bedos avait en plus un lien particulier avec Jean-Loup Dabadie. "Mon parrain bien-aimé qui s'en va, sans prévenir, en chantant... Notre poète du music-hall... Tant de chansons et tant de films et tant de larmes et tant de rires (...) Tu m'as tellement appris... Putain de temps ! Bravo, bravo. Je t'aime", a-t-il lui aussi écrit sur les réseaux sociaux. L'artiste récemment césarisé n'a pas manqué de rappeler que Jean-Loup Dabadie avait travaillé avec son père Guy Bedos dès les années 1960 pour créer divers sketchs comme Bonne fête Paulette ou Le boxeur.

Une pluie d'hommages

A l'annonce de sa mort, son agent Bertrand de Labbey avait déclaré à l'AFP : "C'était un artiste complet, il avait réussi dans tous les arts : le sketch avec Guy Bedos, la chanson avec Polnareff et Julien Clerc et également le cinéma en tant que scénariste et adaptateur." Alors, bien sûr, toute une partie du monde de la culture pleure la mort de celui qui était écrivain - il avait publié un premier roman à seulement 19 ans ! -, un parolier derrière une centaines de chansons ainsi que le scénariste de films cultes des années 60-80 mais également un académicien depuis 2009.

"La France perd un auteur aux mille talents, inclassable et populaire. Les mots de Jean-Loup Dabadie exprimaient avec évidence et justesse nos sentiments jusqu'à accompagner chaque moment de nos vies", a tweeté le ministre de la Culture Franck Riester. Son prédécesseur, Jack Lang, voit en cet "écrivain, parolier, journaliste, scénariste, dialoguiste" un "alchimiste des mots qui dansent", "transformant les paroles en mélodies".

"Les Français perdent le plus brillant, multi talentueux, subtil orfèvre du mot" et "je perds mon plus vieil ami", a souligné Philippe Labro, qui le connaissait depuis le lycée. Pour Mireille Mathieu, c'est un "fabuleux auteur, scénariste, grande plume de la variété française" qui "mérite son étoile au Paradis, lui qui a écrit les plus belles pages des choses de la vie". "Quelques jours après Michel Piccoli, un autre complice de Claude Sautet s'en va", note Patrick Bruel, en le remerciant pour "ces répliques qui ont si souvent guidé nos vies".

Le monde du cinéma aussi a pris la parole pour rendre hommage à Jean-Loup Dabadie. Gilles Jacob, ancien président du Festival de Cannes, a souligné la place occupée dans une période fructueuse du cinéma français par le couple Sautet-Dabadie : "Dabadie a comblé le public du cinéma français des années 70/80 : les femmes (Romy), les mecs, les bistrots, les bagnoles, les week-ends. Jean-Loup adoucissait le pessimisme de Claude par un moelleux d'écriture et le charme délicieux d'un homme doué pour le bonheur." "Tant de talent à dire les émotions vraies...", a salué Pierre Lescure, l'actuel président du Festival.

Il avait notamment signé le scénario de films marquants de Claude Sautet dont César et Rosalie et Les choses de la vie. Jean-Loup Dabadie venait de terminer l'adaptation pour le cinéma d'un roman de Georges Simenon, Les volets verts, dont le premier rôle devait être tenu par Gérard Depardieu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Anne Nivat évoque le départ de Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC - C à vous, 17 juin 2020, France 5
Rencontre avec les comédiens présents au Festival de l'Alpe d'Huez 2020.
Mel Dedigama dévoile son ventre le 2 mai 2020.
Brigitte Macron donnant un cours de théâtre à Live ( ), à Clichy-sous-Bois en janvier 2020. Reportage diffusé sur TF1 le 16 janvier 2020
Stephane Tapie le 18 mars 2020 sur Instagram.
Baptiste Giabiconi balance avoir vu nue Alizée sur TF1 le 31 janvier 2020.
Fanny Leeb invitée dans "C à vous", le 4 février 2020, sur France 5
Frédéric Bouraly (Scènes de ménages) explique avoir déjà frôlé la mort sur scène dans "Je t'aime etc" - lundi 2 mars 2020, France 2
Milann fête ses 6 mois le 11 avril 2020.
Icône glamour, Sophie Marceau incarne l'élégance à la française, focus sur ses looks.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel