Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Nicki Minaj, hantée par son avortement : ''J'ai cru que j'allais mourir''

Nicki Minaj, hantée par son avortement : ''J'ai cru que j'allais mourir''
Par Alexis Gilquin Rédacteur
Jouer la comédie, c'est son truc depuis l'enfance. Après un début de carrière prometteur au sein de la troupe de théâtre amateur de Bormes-les-Mimosas, il décide finalement de tout plaquer pour devenir journaliste people, le métier dont ses parents rêvaient pour lui depuis toujours. Comme quoi, tout peut arriver !
Retrouvez en intégralité l'interview exclusive pour le magazine Rolling Stone en kiosque le 15 janvier 2015.
22 photos
Lancer le diaporama
Retrouvez en intégralité l'interview exclusive pour le magazine Rolling Stone en kiosque le 15 janvier 2015.

Alors qu'une vidéo et une photo de la plantureuse Nicki Minaj à l'époque où elle n'était qu'une étudiante tout ce qu'il y a de plus normal font le tour du web, la reine des charts américains a livré une interview exclusive au magazine Rolling Stone, dont elle occupe plantureusement la couverture, où elle est revenue en détails sur un drame qui a bouleversé son adolescence.

"J'ai cu que j'allais mourir. Je n'étais qu'une adolescente et c'est la chose la plus difficile que j'ai été amenée à traverser", a confessé l'interprète du tube Anaconda aux journalistes de Rolling Stone à propos de l'avortement qu'elle a dû subir quand elle était plus jeune, avant d'ajouter : "Ça m'a hanté toute ma vie. Ce serait paradoxal de dire que je n'étais pas pro-avortement, mais je n'étais pas prête. Je n'avais rien à offrir à un enfant", a confié celle qui a collaboré avec Drake et Lil Wayne et qui n'a pourtant pas l'habitude de se livrer publiquement à propos de sa vie privée. La superstar avait déjà abordé ce sujet en 2008 dans une de ses chansons, Autobiography, où elle se désignait comme une "maman", mais ce drame a refait surface un peu plus tôt ce mois-ci avec les paroles de son titre All Things Go, qui révèle une partie plus vulnérable de la star qu'on ignorait jusqu'alors.

La jeune femme de 32 ans y fait référence à un enfant qui aurait aujourd'hui 16 ans, le même âge que son frère bien-aimé Micaiah : "Mon fils avec Aaron aurait 16 ans aujourd'hui, j'ai en quelque sorte l'impression que Caiah est un peu des deux à la fois, c'est comme s'il était le petit ange gardien de Caiah, il veille sur lui" chante la rappeuse américaine dans son titre All Things Go. Même si elle n'a pas apporté de précision quant à l'identité du Aaron auquel elle fait référence, certains présument que ce serait celui qui l'aurait mise enceinte, un homme plus âgé vivant dans le Queens que Nicki aurait rencontré alors qu'elle prenait des cours d'art dramatique à LaGuardia.

C'est une véritable interview à coeur ouvert que la dernière maîtresse de cérémonie des MTV Europe Music Awards 2014 a livré au magazine Rolling Stones. Celle qui a fait le buzz avec son clip Only a expliqué qu'avec la sortie de The Pinkprint, "un de mes objectifs avec cet album était d'offrir aux gens un petit aperçu de ma vie personnelle, parce que c'est quelque chose que j'ai pour habitude de garder secrète" a confié celle qui vient juste de se séparer de son ancien petit-ami Safaree Samuels avec qui elle a partagé près de 11 ans de vie commune. Au sujet de sa rupture, la sexy Nicki Minaj a expliqué : "J'ai dû apprendre à faire plein de choses comme dormir toute seule. J'ai eu du mal à savoir si je devais exprimer certaines de mes émotions et puis finalement j'ai décidé que je n'avais aucune raison de me cacher. Je suis une femme vulnérable et je n'ai pas à en avoir honte" a confié la star qui défend en toute fierté sa personnalité parfois déjantée : "Je suis une grande put**n de fille maintenant ! J'élève ma voix pour toutes ces filles qui veulent être sexy et dancer tout en ayant une haute opinion d'elle-même. Qu'est-ce que ça peut faire que vous ayez un gros cul ? Remuez-le ! On s'en fout ! Ca ne vous empêchera pas d'avoir votre diplôme" a assuré la star qui n'a rien perdu de sa fougueuse verve.

Retrouvez en intégralité l'interview exclusive de Nicki Minaj pour le magazine Rolling Stone en kiosque le 15 janvier 2015.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image