Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Noémie Lenoir et son père ex-alcoolique : ''Je lui en voulais, il me dégoûtait''

10 photos
Lancer le diaporama

Mercredi 19 février, la sublime Noémie Lenoir s'est livrée comme jamais dans La Parenthèse inattendue sur France 2. Invitée de Frédéric Lopez, au côté du chanteur Yves Duteil et de la comédienne Chantal Ladesou, le top model a évoqué sans détour sa tentative de suicide mais aussi son enfance marquée par l'alcoolisme de son père.

Avant de devenir le mannequin international que l'on connaît, Noémie Lenoir a grandi à Gif-sur-Yvette au côté de son père électricien et de sa mère femme de ménage. Une enfance somme toute banale, marquée tout de même par une tragédie : l'alcoolisme du chef de famille. "Pendant de nombreuses années, je n'avais pas envie que mon père rentre à la maison", raconte-t-elle avec sincérité. C'est très jeune que Noémie Lenoir a réalisé que son père avait un problème : "J'en prends conscience quand mon père s'enferme dans une chambre et qu'il écoute du Serge Gainsbourg et du Elvis Presley et qu'il boit des litres et des litres d'alcool."

Une addiction qu'il a réussi à combattre avant de replonger lorsque le mannequin était adolescente. "Ça a été ce qui nous a séparés pendant quelques années. Je lui en ai voulu, je l'ai presque haï, il me dégoûtait même", explique la star qui a alors décidé de prendre ses distances : "Je ne me suis pas occupée de lui pendant six ans alors que je gagnais des millions." Puis, un jour, elle a découvert que son "Papounet" comme elle l'appelait enfant continuait à se détruire et vivait dans un 20 m².

Puis, à 25 ans, elle a accouché de son fils Kelyan (9 ans), dont le papa est le sportif Claude Makelele. "Il m'a fait la promesse de ne plus jamais boire et donc le 24 janvier 2005, mon papa a arrêté de boire et c'était le plus beau cadeau qu'il pouvait faire à mon fils", conclut-elle, émue. Fière de son père, elle lui avait dédié une rumba sur le sublime morceau Sang pour sang de Johnny Hallyday, dans Danse avec les stars 4.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image