Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Novak Djokovic inflige un sérieux revers à des terroristes

4 photos
Lancer le diaporama

Novak Djokovic sait tout faire avec une raquette. Absolument tout. De la plus simple des choses, comme frapper un coup droit, à la plus inattendue...

Et la plus inattendue, c'est mettre en déroute une bande de terroristes sur-armés et surentraînés dans un hangar où le froid polaire n'empêche pas le joueur de faire preuve de talent. Grâce à ses grands coups droits, ses revers slicés et ses volées coupées, le Serbe désarme ses agresseurs avec une facilité déconcertante, limite embarrassante pour ces pauvres hommes simplement armés de sulfateuses dernier cri.

Car oui, entre deux tournois où il se promène avant de décrocher le titre, Novak Djokovic a pris la direction de la Bulgarie pour faire une apparition dans The Expendables 2, suite incontournable du premier volet tourné par Sylvester Stallone et dans lequel on retrouvait toutes les vieilles gloires hollywoodiennes adeptes des explosions et des bastons, à l'image de Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren ou encore Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger. Très concentrée, la star des courts de tennis a pris son rôle très au sérieux - "pas d'erreurs, j'ai besoin de me concentrer", déclare-t-il avant de répéter la chorégraphie qui l'aménera à dérouiller les trois malotrus.

Novak Djokovic sait désormais quoi faire lorsqu'il raccrochera les raquettes. D'autant plus que l'homme dispose d'un certain talent, ou d'un talent certain, lorsqu'il s'agit de jouer la comédie. L'homme aux 5 victoires en Grand Chelem porte d'ailleurs un surnom évocateur, le Joker... Aucune référence à l'ennemi juré de Batman, mais plutôt à sa capacité à faire rire les gens.

Il est notamment l'auteur notoire d'imitations réussies de certains joueurs et joueuses du circuit, à l'image de sa proie favorite, Maria Sharapova et ses hurlements caractérisés. Mais Nole a encore du temps, lui qui à 24 ans seulement ne semble pas avoir d'opposants à sa hauteur, n'en déplaise à Rafael Nadal, qu'il a détrôné avec brio en juillet 2011, ou Roger Federer, en quête de cette première place mondiale qu'il a occupée des années durant...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel