Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Omar Sy, "ému", rend hommage au véritable "Chocolat" devant sa femme Hélène

L'acteur césarisé prête ses traits au premier artiste français noir.

Pour beaucoup, Omar Sy est le premier acteur noir à avoir été à ce point consacré, au sommet de la culture française. Il aura fallu attendre 2015 pour que la vérité soit rétablie et révélée au grand public, le temps d'un long métrage où Omar Sy (justement) redonne vie à Rafael Padilla, dit "Chocolat", premier clown et artiste noir.

En marge de la sortie en salles du film produit par Gaumont, l'acteur français, son partenaire de jeu James Thiérrée et le réalisateur Roschdy Zem ont tenu à rendre hommage au duo humoristique que Chocolat formait avec George Footit : "Ici au Nouveau Cirque, Rafael Padilla (1868 ?-1917), dit le Clown Chocolat, né esclave à Cuba, et George Footit (1864-1921) ont inventé la comédie clownesque." En dévoilant ce texte inscrit sur une plaque de marbre apposée sur la façade du 251, rue Saint-Honoré (1er arrondissement de Paris), ancienne adresse du feu Nouveau Cirque, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a rendu mercredi matin un vibrant hommage au premier artiste noir français, ainsi surnommé en raison de la couleur de sa peau.

Un ancien esclave affranchi

Star de la Belle Epoque et donc premier artiste noir français, Chocolat a révolutionné la culture française et le monde du spectacle, avant de mourir dans l'anonymat le plus total, avant 50 ans. De 1886 à 1910, cet ancien esclave affranchi arrivé de Cuba a connu un énorme succès à Paris en formant avec George Footit, célèbre artiste de cirque, le premier duo composé d'un Auguste souffre-douleur et d'un clown blanc, dans une représentation comique de la domination coloniale bousculant les préjugés.

L'histoire oubliée de Rafael Padilla, ami de Toulouse-Lautrec qui l'a dessiné plusieurs fois, a ressurgi en 2012 à l'occasion d'une biographie de l'historien français Gérard Noiriel, spécialiste de l'immigration. Son histoire est aujourd'hui portée à l'écran dans une production ambitieuse signée Roschdy Zem, avec Omar Sy et James Thierrée dans les rôles principaux. Film historique et ode à la tolérance, le long métrage prévu dans nos salles le 3 février réhabilite deux personnages hauts en couleur et rend hommage à Padilla. "Ces deux artistes ont bouleversé l'ordre établi, participant à l'histoire universelle pour la cause de l'anti-racisme, à un moment où on est tous interrogés de nouveau sur le vivre-ensemble", a dit la maire de Paris, tandis qu'Omar Sy s'avouait "très ému et fier" de "raconter cette histoire oubliée pour renouer les liens et envisager notre avenir un peu plus confortablement", le tout sous les yeux de sa femme Hélène.

Sur Twitter, l'acteur césarisé d'Intouchables n'a pas manqué de prolonger l'instant, en publiant un message où il parle d'une cérémonie "émouvante". Un hommage qui survient le jour où Sy fêtait également son 38e anniversaire. La cerise sur le gâteau !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image