Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César 2012 - Omar Sy, meilleur acteur : Emotion et explosion de joie

Omar Sy lors des César 2012 le 24 février : il reçoit le prix du meilleur acteur pour son interprétation dans Intouchables
20 photos
Lancer le diaporama
Omar Sy lors des César 2012 le 24 février : il reçoit le prix du meilleur acteur pour son interprétation dans Intouchables
En partageant l'affiche de la comédie Intouchables, réalisation d'Olivier Nakache et Eric Toledano qui l'avaient déjà dirigé dans Nos jours heureux et Tellement proches, Omar Sy a atteint les cîmes de la popularité. Avec 19 millions d'entrées pour ce long métrage, le jeune comédien qui était déjà fort apprécié du public est devenu l'une des trois personnalités préférées de France (sondage pour le Journal du dimanche). Le 24 février, durant la 37e cérémonie des César, c'est la profession du cinéma qui a tenu à honorer l'interprétation débordante d'énergie, d'humour et d'humanité d'Omar Sy, puisqu'il a reçu le prix du meilleur acteur.

Omar Sy était en concurrence pour le César du meilleur acteur avec des comédiens aux superbes carrières : son partenaire François Cluzet, Philippe Torreton (Présumé coupable), Olivier Gourmet (L'Exercice de l'Etat), Denis Podalydès (La Conquête) et enfin Jean Dujardin (The Artist). Malgré certains pronostics en sa faveur, Omar Sy n'y croyait pas vraiment, se disant qu'il n'était pas parmi les révélations, ni dans les espoirs. Et pourtant, le voilà qui dépasse l'Artist Jean Dujardin, l'homme qui rafle tous les prix aux quatre coins du monde. Certainement déçu de ne pas avoir le César, le fameux OSS 117 se consolera certainement avec sa nomination, voire sa statuette aux Oscars, dont la cérémonie se déroule à Los Angeles le 26 février.

Aux côtés de son épouse Hélène, mère de ses quatre enfants, Omar Sy a vécu hier une soirée de folie lors de cette cérémonie au théâtre du Châtelet. Dès son arrivée sur les lieux, il est accueilli par la foule en délire et s'impose telle une star américaine. Dans la salle, dès le début de la soirée, Antoine de Caunes le maître de cérémonie lui fait des clins d'oeil et se moque avec complicité de son rire communicatif. Impossible de ne pas remarquer sa présence charismatique.

23h30 : Nicole Garcia remet le César du meilleur acteur à Omar Sy. Après un long baiser à sa bien-aimée, il monte sur scène. Surprise, cette fois, pas de blagues qui fusent, le comédien, ému, tient dans un premier temps à remercier ses proches. "J'avais envie de faire des vannes mais j'y arrive pas. [...] Ma femme, Hélène : je t'aime, mon amour." Viennent ensuite les remerciements à son partenaire, François Cluzet, "un grand quelqu'un comme dirait mon père", et Fred Testot, son acolyte du SAV. Avant de partir, il exprime finalement son ressenti sur scène dans une explosion de joie digne de son tempérament de feu. De quoi bouleverser les apparences guindées de la cérémonie des César.

Quelques minutes plus tard, Le Parisien a recueilli les premières impressions d'Omar Sy dans les coulisses : "Ce soir, c'est la profession qui a voté. Et vu qu'il y avait des grands acteurs, c'est pour moi un témoignage d'amour." L'acteur assure qu'il ne s'attendait pas à remporter le prix. "La preuve, c'est que je n'avais rien préparé. Je n'ai pas écrit de petit mot pour le mettre au fond de ma poche. Je n'y croyais pas. Et je crois que j'ai bien fait, parce que comme ça, ça m'a porté chance et j'ai eu ce César." Vu le succès d'Intouchables, il pensait même partir avec un handicap. "Je l'ai pensé et je l'ai même entendu. Mais au fond de moi-même, je me faisais à l'idée que je pouvais l'avoir. Ça devenait fou et finalement, je le voulais ce César." Omar Sy a eu évidemment une pensée pour son partenaire François Cluzet. "Un acteur de talent, d'expérience, il m'a mis à l'aise sur le plateau d'Intouchables et m'a fait confiance." Quant à Jean Dujardin, autre grand favori battu de la soirée, il a tenu à lui rendre hommage. "Comme je l'ai dit sur scène, tous les acteurs qui étaient là méritaient tout autant ce César. OK, j'ai gagné, mais je suis content pour lui. Je suis sûr qu'il va avoir l'Oscar dimanche soir."

Omar Sy, 34 ans, s'impose avec son prix et devient le premier Noir césarisé du cinéma français. Une remarque que l'on ne peut éviter de faire en observant la non-représentation, au sein des César, de la diversité française... Seule Aïssa Maïga a été nommée au César du meilleur espoir pour Bamako. Cependant, Omar Sy tient bien à ne pas être "le Noir à la mode", comme il l'a exprimé dans les pages de L'Express. Il expliquait avoir refusé beaucoup de rôles de caïds et de mecs de banlieue qu'on lui a proposés : "Je n'avais pas envie d'aller me frotter au cinéma pour véhiculer des clichés." Intouchables a été taxé de raciste par le magazine américain Variety. Mais en France, il est perçu d'une manière diamétralement différente et considéré comme une ode à l'amitié qui certes n'évite pas les clichés, mais qui offre des rôles riches et humains sous le signe de l'humour et de la tolérance. Avec 19 millions de spectateurs, Intouchables ne peut refuser son statut de phénomène de société. Une belle carrière s'ouvre désormais devant Omar. Il vient de terminer le tournage De l'autre côté du périph' avec Laurent Lafitte et fait partie de la distribution joviale des Seigneurs d'Olivier Dahan. L'avenir appartient à Omar Sy.

Samya Yakoubaly
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel