Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

ONPC : Aymeric Caron, insulté par une invitée et recadré par Laurent Ruquier

11 photos
Lancer le diaporama

Ce samedi 2 mai, Laurent Ruquier présentait un nouveau numéro de son talk-show du samedi soir, On n'est pas couché. Autour de la table, l'animateur, entouré de ses polémistes Aymeric Caron et Léa Salamé, recevait la journaliste Caroline Fourest - ex-Charlie Hebdo - à l'occasion de la sortie de son livre Eloge du blasphème. Un échange tendu a eu lieu sur le plateau entre cette dernière et Aymeric Caron, malmené par le public du Studio Gabriel, se faisant même recadrer par Laurent Ruquier... Retour sur ce clash.

Comme annoncé sur Internet depuis le milieu de semaine - l'émission ayant été enregistrée le lundi 27 avril au soir en raison du 1er mai férié - plusieurs altercations ont eu lieu tout au long de l'émission entre Caroline Fourest et le chroniqueur Aymeric Caron. Dès le début de l'émission, ce dernier a jugé que le livre de l'invitée n'était pas totalement en accord avec l'esprit du 11 janvier, jour de manifestation en hommage à Charlie Hebdo et la liberté d'expression. Rejoint par Léa Salamé sur ce point, le journaliste lui reproche de ne laisser aucune chance à ceux qui ont une vision de la laïcité légèrement différente de la sienne et de l'anti-racisme pas totalement conforme à la sienne.

"Je sais que c'est le jeu, il faut clasher, etc.", estime Caroline Fourest en réponse à ses remarques. Et Aymeric Caron de rétorquer : "Il n'y a aucun jeu de ma part Caroline. Sur un sujet aussi grave, je ne vous le permets pas."

"Je suis tellement fatiguée que vous rameniez tout à des trucs hyper mesquins !", réplique alors Caroline Fourest. Visiblement agacé, Aymeric Caron l'interrompt : "Y'a aucune mesquinerie ! Vous voyez ce que vous faites ? Vous ne posez pas les conditions du dialogue..."

L'affaire Rabia Bentot

Lors de son passage dans le fauteuil, Caroline Fourest a pu débattre plus longuement avec Aymeric Caron. La discussion s'est crispée d'autant plus, franchissant même un nouveau cap. Aymeric Caron choisit alors de revenir sur l'affaire Rabia Bentot. Petit rappel des faits : le 25 juin 2013, sur France Culture, Caroline Fourest avait remis en cause les propos de Rabia Bentot, une jeune musulmane voilée, agressée par deux hommes à Argenteuil le 20 mai 2013.

"Malheureusement, il vous arrive d'être condamnée", a alors souligné Aymeric Caron faisant référence au procès, qui s'est tenu suite à cette chronique diffusée sur France Culture. "Ce n'est pas possible ! Votre acharnement à essayer de discréditer les gens est dégueulasse. C'est dégueulasse !", s'est-elle indignée. "Aymeric Caron, j'ai gagné mon procès", a répondu Caroline Fourest, qui affirme avoir gagné en appel. "Aymeric, si elle vous dit qu'elle a gagné ce procès, vous pouvez la croire ?", suggère Laurent Ruquier. "Non, j'ai tendance à ne pas croire ce que dit Caroline Fourest...", lui répond alors son polémiste, sous les huées du public.

A la veille de la diffusion de l'émission, Aymeric Caron publiait sur Mediapart une tribune dans laquelle on pouvait lire : "Caroline Fourest avait été condamnée en octobre dernier à verser 3 000 euros de dommages et intérêts et 3 000 euros de frais de justice. (...) Caroline Fourest rétorque avec aplomb qu'elle n'a pas été condamnée." Elle affirmera même avoir gagné son procès en appel. Or, l'affaire en appel n'a pas encore été jugée... "Le bulletin de la Cour d'appel concernant la procédure dans le dossier BENTOT/FOUREST, qui m'a d'ailleurs été transmis, établit en effet qu'aucune date d'audience n'est encore fixée", affirme Aymeric Caron dans les colonnes de Mediapart.

"Ça me fait chier de parler avec quelqu'un d'aussi con que vous"

Reprochant alors à Aymeric Caron de se servir de sa venue sur le plateau pour régler des différends totalement extérieurs aux propos du livre, Caroline Fourest se soulève alors : "J'aimerais qu'on parle de mon livre cinq minutes. La dernière fois que je suis venue, on n'a pas pu parler non plus du contenu du bouquin parce que vous avez une obsession qui est de discréditer les gens parce que vous avez un problème de confiance en soi personnelle. Est-ce qu'on peut le dépasser cinq minutes ? (...) Je m'en fous de vos questions. En fait, ça me fait chier de parler avec quelqu'un d'aussi con que vous. Je suis désolée ! (...) Vous êtes hyper fort, brillantissime et vous êtes le journaliste qui va sauver la France. On peut avoir un dialogue avec les gens qui nous regardent sans que vous fassiez écran par votre immense ego ?", s'est-elle révoltée, appelant au soutien de Léa Salamé pour parler de son livre, et largement soutenue par le public.

"Je ne suis pas sûr d'avoir bien entendu... Je ne discute pas avec quelqu'un qui insulte les autres comme vous venez de le faire à mon égard. C'est la négation totale et absolue du débat", estime Aymeric Caron, qui refusera alors le débat avec l'invitée. Laurent Ruquier tentera d'apaiser les esprits en jugeant que le contenu du livre de Caroline Fourest, pour son appel à la tolérance, "devrait mettre tout le monde d'accord".

Samedi 2 mai, On n'est pas couché a séduit 1,5 million de téléspectateurs, soit près de 24% du public, permettant à France 2 de se hisser en tête des audiences sur la case de la seconde partie de soirée.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel