Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Patrick Bruel, ses 2 garçons dans les bras pour "expliquer l'inexplicable"

Patrick Bruel, ses 2 garçons dans les bras pour "expliquer l'inexplicable"
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Ses garçons étaient au Stade de France lors des attentats du 13 novembre.

C'est le Patrick Bruel acteur qui a rendez-vous sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson Salut les Terriens sur C8 le 14 janvier. L'artiste est venu parler de son dernier film, Un sac de billes, adaptation du livre de Joseph Joffo, avec également Elsa Zylberstein. Il a abordé ainsi le contexte particulier du tournage de ce long métrage qui retrace le parcours de deux jeunes frères juifs dans la France occupée.

Patrick Bruel n'était pas certain de tourner dans Un sac de billes : "J'ai hésité, je me suis dit dit que c'était un film de plus sur le sujet et j'ai déjà tourné Un Secret. Mais le réalisateur Christian Duguay a été très convaincant", explique Patrick Bruel, ajoutant ensuite que c'est aussi en voyant les essais des deux jeunes comédiens, Dorian Le Clech et Batyste Fleurial, qu'il a accepté l'aventure.

Le tournage d'Un sac de billes s'est déroulé alors qu'ont surgi les attentats du 13 novembre. Un contexte particulier qu'il a évoqué lors du show : "On a tourné les scènes les plus fortes du film en novembre. Moi, j'ai pris mes deux enfants [ Oscar (13 ans) et Léon (11 ans), dont la mère est l'écrivain Amanda Sthers dont il est resté proche malgré la rupture] - ils étaient au Stade de France et ont eu peur, comme tout le monde - pour les rassurer, expliquer l'inexplicable. Deux jours après, j'étais en train d'expliquer l'inexplicable en 1942, j'ai trouvé que ça résonnait pas mal."

Un sac de billes, en salles le 18 janvier

Bande-annonce du film Un sac de billes en salles le 18 janvier 2017
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image