Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Paulina Rubio : La bombe mexicaine pète les plombs et malmène son assistant ?

7 photos
Lancer le diaporama

En mars dernier, Paulina Rubio alimentait malgré elle les rubriques people lorsque son époux Colate s'exprimait dans les pages de la revue Hola! sur leur séparation, apparemment assez tendue, après cinq ans de mariage. Une rupture décidée conjointement qui remonte à novembre 2011 et qui s'avère "irrémédiable", selon Colate, qui expliquait alors avoir beaucoup sacrifié pour soutenir la carrière de sa femme et indiquait que leurs seules relations, désormais, concernaient leur fils Andrea Nicolas, né en novembre 2010.

Quelques mois plus tard, c'est d'un autre homme de son entourage, nettement moins important, que la superstar de la pop latine s'est séparée. Dans des circonstances beaucoup plus tapageuses, cette fois.

Selon TMZ.com, l'ex-assistant éphémère de la chanteuse mexiacaine de 41 ans, Felipe Restrepo Betancur, a porté plainte auprès de la cour fédérale de Floride contre son ancienne employeuse, qu'il accuse de l'avoir violenté pour une ridicule histoire de billet d'avion. Engagé au mois d'août et viré il y a quelques jours, après l'incident, l'homme raconte que Paulina Rubio, jurée de la deuxième saison de la version mexicaine de The Voice (La Voz), aurait complètement pété les plombs à l'aéroport de Miami.

Selon la plainte, Paulina Rubio aurait, après avoir manqué son vol Miami-Mexico le week-end dernier, chargé son assistant Felipe de lui réserver une place sur le prochain vol au départ. Et c'est lorsque l'intéressé lui aurait dit qu'il ne restait plus de places en première classe et qu'elle devrait faire le voyage en classe économique que la diva latina aurait dérapé. Coups de poing, coups de pied, gifles, jets d'objets : la chanteuse aurait passé ses nerfs sur lui avec une incroyable violence après avoir embarqué. Le plaignant, qui dit avoir démissionné juste après leur retour à Miami, affirme avoir souffert de diverses brûlures et contusions, en plus du préjudice moral, et réclame 250 000 dollars à la star.

La version de l'intéressée, livrée par la voie de son avocat, est bien différente, on s'en doute : il s'agirait des allégations fantasques et surréalistes d'un ivrogne. "A peine viré, et après avoir finalement dessaoulé, M. Restrepo est allé trouver un avocat représentant un autre client ayant déjà engagé des poursuites infondées contre la société de Paulina Rubio, Link Tours, Inc. Contre toute vraisemblance, M. restrepo a inventé une histoire et raconté qu'il avait été battu par une femme qui fait la moitié de sa taille. Absent de taille dans toute cette affaire : le fait qu'il n'y ait eu à bord du vol aucun témoin de cette 'agression et humiliation'." L'avocat de la chanteuse envisage désormais de contre-attaquer au motif qu'il a enfreint sa clause de confidentialité.

Paulina Rubio a sorti cet été en Europe son album Brava! Reload, réédition de son album Brava! paru l'an dernier contenant huit chansons en anglais issues de sa collaboration avec le producteur RedOne, dont le single Boys Will Be Boys.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image