Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Caubère, remonté, compare Eric Zemmour et Eric Naulleau à des "p..." !

7 photos
Lancer le diaporama

A l'heure où des députés réfléchissent à pénaliser les clients de prostituées, et où Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, se dit favorable à des amendes, le comédien Philippe Caubère s'insurge face à un projet de loi qu'il qualifie d'"abject".

Jeudi, il publiait une tribune dans le quotidien Libération dans laquelle il ne cache pas faire parfois appel à des escort-girls.

"Le but que poursuit cette proposition de loi n'est pas, comme le prétendent cyniquement ceux qui l'ont initié ou celles qui le défendent, de mettre à l'abri les prostituées. Pour eux, ces femmes n'existent pas, réduites à une sorte de sous-race composée uniquement de 'victimes', des hommes évidemment, souteneurs, violeurs et clients mis désormais sur le même plan", écrit-il notamment.

Invité, samedi 16 avril, sur le plateau de l'émission On n'est pas couché, pour présenter la pièce de théâtre dont il est metteur en scène et comédien, Urgent crier : Caubère joue Benedetto, ainsi que Jules et Marcel, la pièce qu'il joue partout en France avec Michel Galabru, il s'est notamment exprimé sur ce sujet qui divise les Français. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que face à Eric Zemmour et Eric Naulleau, les deux chroniqueurs de l'émission, Philippe Caubère n'a pas mâché ses mots...

Il tentait de démontrer que plus de Français qu'on pourrait se croire "font les putes" dans la vie de tous les jours, de par leur métier. "Je suis une pute, je fais jouir les gens avec mon corps sur le plateau. J'ai préféré, plutôt que de travailler, faire le con sur la scène. Et il y a des filles qui préfèrent, plutôt que de travailler, faire des actes sexuels. Pardonnez-moi, mais sauf votre respect, vous faites les putes", adresse-t-il à Naulleau et Zemmour avant d'expliquer son jugement : "Quand vous travaillez au Figaro ou au Nouvel Obs, vous faites votre boulot de journaliste, mais quand vous êtes ici, vous faites les putes." Découvrez cette séquence pleine d'audace dans notre player vidéo !

D'un point de vue audiences, l'émission repart à la hausse après un petit coup de mou dû à l'arrivée des beaux jours : réunissant 100 000 curieux de plus que la semaine passée, Laurent Ruquier a séduit 1 710 000 téléspectateurs, soit 23,3% de part de marché.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image