Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pierre Ménès encore affaibli : "Je n'ai pas ma joie de vivre"

12 photos
Lancer le diaporama
Toujours hospitalisé, le journaliste sportif enchaîne les interviews bouleversantes.

Pour que sa notoriété serve à montrer l'exemple en matière de don d'organes. Disparu depuis plusieurs mois des écrans télé, Pierre Ménès s'était retiré suite à des problèmes de santé. Si le journaliste sportif de 53 ans avait choisi de rester très évasif sur son état, c'était parce qu'il était en attente d'une double greffe.

Aujourd'hui sauvé après avoir bénéficié d'un don d'organes le 12 décembre dernier (un foie et un rein), Pierre Ménès multiplie les interviews depuis son lit hôpital. Convalescent, le passionné de football aux critiques percutantes s'est à nouveau confié sur Europe 1 ce lundi 2 janvier.

Si Pierre Ménès est revenu une nouvelle fois sur son état critique avant la greffe, "Ce n'était pas gagné, plus les mois de patience augmentaient, plus mon état s'affaiblissait, notamment au niveau de mes vaisseaux. Quand j'ai été opéré le 12 décembre, j'étais à l'extrême limite de l'inopérable. Il a fallu qu'il y ait quatre génies de chirurgiens pour me sortir de là. Si je n'avais pas été greffé le 12 décembre, je pense que je serais mort aujourd'hui", il évoque aussi le nouveau combat qui l'attend. "Maintenant, il faut que je réapprenne à marcher, ce que je ne faisais plus depuis des mois parce que j'étais devenu un légume", avoue-t-il.

Encore "très faible", le spécialiste du ballon rond ne se considère pas encore comme guéri, loin de là. "Je ne suis pas guéri, je n'ai pas ma joie de vivre, je n'ai pas ma gouaille, mon côté corrosif et caustique", admet-il avec émotion.

Je veux revenir en étant moi-même

Si la route vers le rétablissement total est encore très longue, Pierre Ménès envisage de revenir à la télé, dès qu'il le pourra, comme il l'a confié à RTL . "Je ne veux pas revenir pour être assis sur mon tabouret et être éteint. Je veux revenir en étant moi-même. Si je peux revenir avant la fin de la saison, ça sera mon plus grand rêve mais s'il faut attendre la saison prochaine, on attendra", assure le chroniqueur.

En septembre dernier, Pierre Ménès avait annoncé devoir une subir une opération dans les colonnes de l'Équipe, après être apparu amaigri de 35 kilos sur le plateau du Canal Football Club, dont il est l'un des consultants. "Je vais disparaître de la circulation entre quatre et six mois. Il y a un mois d'hospitalisation puis autour de quatre mois de récupération derrière" avait-il confié au quotidien sportif. "Je n'ai pas de cancer et je me bats pour guérir", avait-il tenu à préciser quelques semaines plus tôt.

Pierre Ménès s'était exprimé sur son état de santé après avoir constaté l'inquiétude de ses fans. Les passionnés de foot et des commentaires piquants du chroniqueur n'avaient pu que constater sa mine fatiguée. "J'ai attendu le dernier moment pour dire que je pouvais y aller. Deux heures avant, je me suis demandé : 'Pourquoi j'ai dit oui ?' Bizarrement, pour la première fois depuis que je fais de la télé, j'ai eu la pression... J'avais peur d'être épuisé, de donner l'image d'un mec cadavérique", avait-il avoué à l'Équipe.

Olivia Maunoury

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel