Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Premiers pas : Vincent Cassel en danseur mou, rappeur ou jeune effarouché

9 photos
Lancer le diaporama

A l'occasion de la sortie du film Le Moine, Purepeople.com a voulu vous rafraîchir la mémoire et vous ressortir les premières images dans lesquelles on a pu voir le charismatique Vincent Cassel. Aujourd'hui âgé de 44 ans, l'acteur a fait ses premiers pas dans le cinéma à 22 ans (en 1988) dans Les cigognes n'en font qu'à leur tête, une comédie dans laquelle le jeune Vincent ne tient qu'un petit rôle. Malheureusement, ces premiers pas n'ont pas vraiment marqué les esprits.

En revanche, comment oublier les premières apparitions télévisées du désormais célèbre comédien ? En 1988, Vincent Cassel apparaît en train de faire du beat-box (mais oui !) dans la lucarne aux côtés des rappeurs phares de l'époque, JoeyStarr en tête, mais aussi Solo et son propre frère, Mathias alias Rockin Squat, les deux membres de l'excellent groupe Assassin. La même année, Vincent Cassel, décidément très impliqué dans le monde de la musique, joue les figurants dans le clip Bonne Bonne Humeur Ce Matin, de Tristan. Son déhanché tout en déséquilibre et son T-shirt Batman restent une référence !

Puis Vincent Cassel a définitivement sauté à pieds joints dans le cinéma. Après avoir enchaîné les petits rôles (Les cigognes n'en font qu'à leur tête, Les Clés du Paradis), le comédien rencontre Mathieu Kassovitz qui lui offre un petit rôle en 1991 dans Métisse. La même année, celui qui est désormais marié à la sculpturale Monica Bellucci fait sa première télé officielle, pour présenter une pièce de théâtre intitulée Bal-Trap. Un entretien dans lequel il nous offre une coupe de cheveux digne d'un certain David Lynch.

Déjà, Vincent Cassel s'inspire des plus grands. Et en 1995, Matthieu Kassovitz (encore lui) lui permet avec le film La Haine de franchir un nouveau cap et de s'inscrire comme l'un des futurs piliers du cinéma français.

Sa prestation dans Le Moine, en salles depuis mercredi, le prouve !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image