Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Philip : La cause de sa mort enfin confirmée

29 photos
Voir 29 photos
Prince Philip : La cause de sa mort enfin confirmée
Il aura fallu plus de trois semaines au médecin royal pour confirmer la cause du décès du prince Philip, survenu le 9 avril 2021 à Windsor. Un certificat dont le journal anglais "The Telegraph" s'est procuré une copie.

Près d'un mois après sa mort, la cause du décès du prince Philip est confirmée. Comme l'a rapporté The Telegraph le 4 mai 2021, copie du certificat à l'appui, le mari de la reine Elizabeth est donc bel et bien mort "de vieillesse". Aucune maladie ou blessure en particulier n'est donc responsable. Pour rappel, le duc d'Edimbourg s'est éteint "paisiblement" le 9 avril dernier au château de Windsor, à l'âge de 99 ans.

Le certificat de décès a été enregistré au Royal Borough de Windsor le 13 avril, soit quatre jours après la mort du Britannique, alors présenté comme "son altesse royale le Prince Philip, Duc d'Edimbourg, connu sous le nom de Prince Philippos de Grèce et de Danemark, anciennement connu comme étant Philip Mountbatten". Pour ce qui est des cases détaillant ses activités, il a été indiqué "officier de la marine", "prince du Royaume-Uni" et "époux de sa majesté la reine Elizabeth II". Comme le détaille le journal anglais, cette cause de mort naturelle est acceptable si le défunt avait plus de 80 ans et s'il était suivi de près par un médecin depuis plusieurs semaines. Sir Huw Thomas est bien placé pour rendre des comptes puisqu'il est le médecin personnel d'Elizabeth II - et son mari - depuis 2014.

Les semaines précédant son décès, le prince Philip était surveillé de près puisqu'il avait été hospitalisé à Londres durant un mois pour une infection, puis pour un problème cardiaque préexistant. Depuis qu'il avait pris sa retraite royale en 2017, le duc d'Edimbourg avait déjà essuyé quelques soucis de santé plus ou moins inquiétants : un remplacement de prothèse de hanche en 2018, un accident de voiture en janvier 2019...

Le Britannique qui s'apprêtait à célébrer ses 100 ans a laissé derrière lui son épouse, après 73 ans de mariage. Dans son deuil, Elizabeth II peut compter sur le soutien de leurs quatre enfants, Charles, Anne, Andrew et Edward, ainsi que sur celui de leurs huit petits-enfants : William, Harry, Peter et Zara Phillips, les princesses Eugenie et Beatrice, Lady Louise Windsor et son frère James.

Tenus à distance à cause de la crise sanitaire, tous ont malgré tout pu prendre part aux obsèques du prince Philip le 17 avril dernier au château de Windsor. Des funérailles que le défunt avait lui-même orchestré dans les moindres détails et lors desquelles les retrouvailles du prince Harry avec sa famille étaient attendues avec impatience. Le duc d'Edimbourg repose provisoirement dans le caveau royal de la Chapelle Saint-Georges puisqu'il sera ensuite déplacé non loin de là au mémorial George VI, lorsque la reine décèdera à son tour. Mari et femme reposeront donc ensemble, le moment voulu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image