Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès Nabilla : Matthieu Delormeau critique son attitude dans TPMP

49 photos
Lancer le diaporama
Matthieu Delormeau : coup de gueule contre Nabilla Benattia dans "TPMP", le 19 mai 2016, sur D8
Le chroniqueur prouve encore un peu plus qu'il ne la porte pas dans son coeur.

Jeudi 19 mai se tenait le procès de Nabilla Benattia. La jeune femme devait répondre de deux chefs d'accusation. En premier lieu "tentative d'homicide volontaire" pour les faits survenus dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014 dans un appart'hôtel de Boulogne-Billancourt, près de Paris. Et pour "violences volontaires aggravées" concernant un précédent incident au sein du couple, datant du 8 août 2014 dans les Bouches-du-Rhône, au cours duquel Thomas Vergara avait été blessé au dos.

Et, au cours de son audition, elle n'a pas hésité à poster quelques photos sur son compte Snapchat afin de faire vivre ce moment à ses fans comme s'ils y étaient. Un acte répréhensible selon Matthieu Delormeau. Invité à réagir aux publications de Nabilla Benettia, dans TPMP, le chroniqueur – qui se présente à l'élection présidentielle de 2017 – s'est indigné du comportement de l'ancienne star des Anges : "Est-ce qu'elle a conscience qu'elle est dans un tribunal et que ce qu'elle a fait est très grave ? On n'est pas en train de prendre des selfies ou des snaps devant un président. Ce n'est pas une gamine. Je ne discute pas de la condamnation. Mais c'est à cause de ça qu'on a l'impression que la justice n'est pas importante."

Des propos trop virulents selon certains chroniqueurs. En effet, nombreux sont ceux à avoir défendu la compagne de Thomas Vergara, à commencer par Gilles Verdez. Ce dernier a tenu à lui signifier qu'il pensait à elle et espérait que son avenir serait radieux. "Ça ne me choque pas du tout. (...) Je trouve ça hyper moderne de savoir ce qu'il se passe dans un tribunal", a de son côté confié Caroline Ithurbide. Un avis partagé par Valérie Bénaïm : "Votre langue première, c'est le français, Nabilla c'est le tweet. C'est sa façon de s'exprimer. Effectivement, c'est peut-être une erreur, c'est peut-être puéril, en l'occurrence, c'est sa façon de s'exprimer."

En revanche, contrairement à l'équipe du Mad Mag, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ne se sont pas exprimés sur la condamnation de Nabilla Benattia. Rappelons qu'elle a écopé de 24 mois d'emprisonnement dont 6 mois ferme. Une peine aménageable, l'ancienne star des Anges ayant déjà purgé six semaines de détention provisoire entre novembre et décembre 2014, après la fameuse affaire du "coup de couteau". Elle devra également verser 10 000 euros à la caisse d'assurance maladie et se soumettre à une obligation de soins psychologiques. Cette peine est moins lourde que celle requise par le procureur du tribunal correctionnel de Nanterre, à savoir trois ans d'emprisonnement, dont deux ans et quatre mois avec sursis. Un soulagement pour la jolie brune.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image