Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Rania de Jordanie, Letizia d'Espagne et Charlene de Monaco : réunies à Londres pour Elizabeth II, entre élégance et gravité

Rania de Jordanie, Letizia d'Espagne et Charlene de Monaco : réunies à Londres pour Elizabeth II, entre élégance et gravité
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
40 photos
C'est un parterre de têtes couronnées qui a été rassemblé pour les obsèques d'état d'Elizabeth II. La reine a connu tous les royaumes et ils sont tous venus lui rendre hommage aux côtés des dirigeants politiques internationaux.

Avant les funérailles grandioses à Londres organisées ce 19 septembre, la veille, le roi Charles III a reçu à Buckingham les dignitaires du monde entier qui ont fait le déplacement pour rendre hommage à la souveraine aux soixante-dix ans de règne. Un événement qui a fait couler beaucoup d'encre, en raison du fait que le prince Harry, qui a quitté ses fonctions royales depuis son installation à Los Angeles avec Meghan, a été rayé de la liste. C'est donc sans son cadet que le prince héritier William a assisté à l'événement. De grands noms de la politique et des têtes couronnées se sont donc succédés sur le perron du palais royal, comme Rania de Jordanie, Letizia d'Espagne et Charlene de Monaco, accompagnant leurs époux, qui ont pris place tout comme Emmanuel et Brigitte Macron peu avant.

Rania de Jordanie, tout de noir vêtue et avec un brushing encore une fois impeccable, a misé sur une robe sobre et distinguée Alessandra Rich et des souliers Manolo Blahnik. Le même jour, elle a donné une interview à différents médias pour revenir sur l'immense héritage léguée par la reine dans le monde entier. A cette occasion, elle était, toujours en total look black mais avec un ensemble Rasario et des chaussures à talons Jennifer Chamandi. Les plus observateurs auront noté la venue de l'un de ses enfants, le prince héritier Hussein, sans sa fiancée Rajwa Al Saif.

Apparue étincelante peu après son 50e anniversaire, au concert extraordinaire de l'Orchestre et du Choeur nationaux d'Espagne, la reine Letizia était aussi élégante que grave lors de son arrivée à Londres au bras de Felipe. Au palais londonien, elle était impeccable avec sa tenue Carolina Herrera sublimée par une large fleur noire brodée sur l'épaule et ses talons Prada. La monarchie espagnole a fait polémique en raison de la présence aux funérailles de Juan Carlos, père de Felipe, qui a pourtant abdiqué. Elle était suivie de peu par de nombreuses personnalités royales, comme le prince Albert. Il était accompagné de Charlene, vêtue d'une longue robe noire à manches longues soulignant sa silhouette.

L'empereur Naruhito et l'impératrice Masako du Japon sont présents pour leur premier voyage à l'étranger depuis leur accession au trône en 2019, une rupture avec la tradition japonaise qui voit rarement l'empereur assister à des funérailles. Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander, la reine Maxima et la princesse Beatrix, le roi Philippe des Belges et le roi Harald V de Norvège sont sur la liste tout comme la reine Margrethe du Danemark, cousine éloignée de la reine Elizabeth et désormais seule reine régnante d'Europe.

Après dix jours de deuil national, d'hommages et de rituels à la pompe centenaire, 2 000 personnes sont attendues pour la cérémonie religieuse à l'abbaye de Westminster à 12h ce matin. Dans l'assistance, le président américain Joe Biden, le président français Emmanuel Macron venu avec son épouse Brigitte Macron, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Le vice-président chinois Wang Qishan a été annoncé. Après l'invasion de l'Ukraine, la Russie de Vladimir Poutine n'a pas été invitée, sans surprise. En revanche, la première dame ukrainienne Olena Zelenska, très affectée quand elle a rendu hommage à la reine à Westminster, a fait le déplacement sans son mari.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image