Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Razzie 2012 : Adam Sandler et Katie Holmes explosent les records de médiocrité

Razzie 2012 : Adam Sandler et Katie Holmes explosent les records de médiocrité
8 photos
Lancer le diaporama

L'histoire des Golden Raspberry Award - alias Razzie Award - est un bien triste déroulé des pires travers du cinéma hollywoodien. Comédies racoleuses, humour potache, erreurs de casting, suites absurdes et remakes sans intérêt se bousculent chaque année dans cette cérémonie qui récompense les pires coupables du septième art.

Habitué de la soirée depuis 1997, Adam Sandler était promis à une pluie de récompenses avec trois films nommés à tort et à travers. Citées à vingt reprises, les comédies Jack et Julie avec Katie Holmes, Le Mytho avec Jennifer Aniston et Bucky Larson : Super star du X - qu'il a scénarisé et produit - semblaient assurer sa présence au palmarès, face à Transformers 3, Twilight et Happy New Year.

Mais Adam Sandler est inépuisable. Avec dix récompenses pour Jack et Julie, le comédien entre dans l'histoire de la cérémonie et explose un record de médiocrité filmique. Pour la première fois depuis sa création en 1981, les Razzie se sont acharnés sur un seul et même film, auréolé dans chacune des catégories : pire film, pire réalisateur, pire scénario, pire suite ou remake, pire acteur pour Adam Sandler, pire couple pour Katie Holmes et lui, pire acteur dans un second rôle pour Al Pacino et pire distribution - au cas où ça n'aurait pas été clair.

À la fois drôle et pathétique, ce palmarès vient rappeler que la carrière d'Adam Sandler est en chute libre. Plutôt méconnu en France, le comique est une véritable star outre-Atlantique mais ne s'est jamais montré aussi bon que dans Punch-drunk Love (2002) de Paul Thomas Anderson et quelques rares films indépendants.

Contrairement à d'autres, Adam Sandler n'est pas venu prouver son humour sur la scène des Razzie. En 2005, Halle Berry était venue recevoir le prix de la pire actrice pour Catwoman les larmes aux yeux, mimant son discours aux Oscars. En 2010, Sandra Bullock était même arrivée avec un chariot rempli de DVD de la comédie All about Steve, pour laquelle elle avait été élue pire actrice. Le réalisateur hollandais Paul Verhoeven était le premier à lancer cette tradition en 1996 lorsqu'il était venu chercher le prix du pire réalisateur pour Showgirls.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image