Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Robert De Niro endetté jusqu'au cou : son ex-femme le traîne en justice

Robert De Niro endetté jusqu'au cou : son ex-femme le traîne en justice
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Robert De Niro et sa femme Grace Hightower lors du dîner de gala 2017 IWC Schaffhausen "For The Love Of Cinema" lors du festival du film de Tribeca à New York, le 20 avril 2017. © Future-Image via ZUMA Press/Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Robert De Niro et sa femme Grace Hightower lors du dîner de gala 2017 IWC Schaffhausen "For The Love Of Cinema" lors du festival du film de Tribeca à New York, le 20 avril 2017. © Future-Image via ZUMA Press/Bestimage
Robert De Niro et Grace Hightower se sont séparés en 2018. Depuis, le comédien verse une somme monstrueuse à son ex tous les mois en guise de pension alimentaire. Mais cette période est révolue... ou presque.

Les fins de mois sont difficiles ! La pandémie du coronavirus a impacté bien des bourses, et il semblerait que celle de Robert De Niro n'ait pas été épargnée. C'est en tout cas ce qu'il a assuré à la cour suprême de Manhattan pour éviter de donner davantage d'argent à son épouse. Grace Housetower, un peu dans la panade, aurait effectivement demandé à ce que sa pension alimentaire soit augmentée de manière urgente... puisque son ex l'a divisée en deux sans consulter personne, lui versant 50 000 dollars par mois à la place des 100 000 prévus. Difficile de se fournir des masques et du gel hydroalcoolique dans ces conditions...

Pour défendre son cas, Robert De Niro est apparu en vidéoconférence. Grace Housetower l'accuse d'avoir réduit de moitié la somme qu'il verse sur son American Express et de les avoir bannis, les enfants et elle, de la propriété dans laquelle il a passé son confinement. Mais les avocats du comédien l'ont expliqué : l'acteur est actionnaire de la chaîne de restaurant Nobu et du Greenwich Hotel, or, tous ces établissements souffrent grandement de la crise sanitaire actuelle. Il aurait donc puisé dans ses ressources personnelles pour combler les pertes.

Vous vous en doutez, Robert De Niro ne gagne pas sa vie qu'en achetant des parts. Mais il se serait endetté auprès des autres actionnaires qui travaillent avec lui pour sauver le business. Or, selon les termes de son divorce, il n'est tenu de payer 1 million de dollars par an à Grace Housetower que s'il en gagne quinze ou plus. "Si les activités reprennent, il touchera maximum 7,5 millions de dollars en 2020", précisent ses avocats. Quant à ces projets au cinéma, ils ont été mis en pause. L'acteur ne devrait plus toucher que 2,5 millions pour avoir participé à The Irishman, de Martin Scorsese.

Victorieux, mais pas trop

"La simple idée que Mr De Niro se serre la ceinture est ridicule, clame-t-on du côté de son ancienne partenaire. Il utilise la pandémie pour arnaquer sa femme. J'ai du mal à croire qu'un homme qui a une fortune de 500 millions et en gagne 30 supplémentaires chaque année ait, tout à coup, besoin de toucher à cette pension alimentaire." Résultat des courses : il devra, de manière temporaire, la maintenir à 50 000 dollars par mois et lui verser 75 000 dollars immédiatement pour qu'elle puisse se trouver une demeure estivale. Ouf, il était moins une...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image