Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Robin Gibb des Bee Gees : Il rend hommage avec passion à sa chanteuse préférée !

Le chanteur Robin Gibb, membre des Bee Gees, avec son frère Barry et son jumeau Maurice (qui est décédé en 2003), a donné de son temps dimanche pour saluer une chanteuse qu'il estime être la plus grande de l'histoire moderne.

Dusty Springfield décédée en 1999, a vécu à Londres dans une maison de Kensington, de 1968 à 1972, et c'est là, sur la façade de cette maison, que le Bee Gees a dévoilé hier dimanche 8 mai, une plaque commémorant celle à qui l'on doit l'inoubliable Son of a Preacher Man.

Robin Gibb, inconsolable depuis la mort de son frère jumeau, a insisté sur le fait qu'aucun artiste ne peut égaler la légende de Dusty Springfield, s'est étonné du fait que la chanteuse ne soit pas davantage reconnue, et a critiqué le fait qu'elle n'ait pas reçu de distinction supplémentaire. "Dusty Springfield est probablement la plus grande chanteuse populaire dans l'ère du rock pop moderne, depuis 1963, il n'y a personne qui ait pu se mesurer à elle. Cela inclut les États-Unis."

Robin Gibb s'est donc beaucoup emballé pour honorer cette chanteuse, avant de sauter de joie à la vue de cette plaque bleue posée sur ce mur, félicité par l'entourage de Dusty Springfield.

Lui-même légende de la musique, avec les Bee Gees, Robin Gibb qui a récemment eu quelques problèmes de santé, va maintenant se concentrer sur la fameuse tournée come-back qu'il lance à travers le monde, en commençant par le Brésil, avec son frère Barry. A la mémoire de Maurice, et pourquoi pas de Dusty Springfield.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image