Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rooney Mara : Des ''Favelas'' à la victoire au festival de Rome !

Le Festival du film de Rome a fermé ses portes le 25 octobre. Le palmarès a été dévoilé et le prix du public est allé à Favelas (Trash), le nouveau film de Stephen Daldry, avec Rooney Mara, l'énigmatique Lisbeth Salander du Millénium de David Fincher. Dans ce film, nous sommes entraînés dans les bidonvilles de Rio, où deux garçons trouvent un portefeuille en fouillant une décharge. Une découverte qui va changer le cours de leur vie.

Cette année donc, pas de prix du jury, ce sont les spectateurs-festivaliers qui distribuaient les récompenses afin de "promouvoir toutes les diversités du cinéma", a expliqué le directeur artistique du festival, Marco Müller. Passionné par sa mission durant trois ans, il remet toutefois en jeu sa fonction puisqu'il va quitter son poste de directeur artistique du Festival de cinéma de Rome. Il entend retourner enseigner à l'université, a-t-il annoncé samedi soir à l'issue de la neuvième édition du festival. Une manifestation dont l'avenir reste incertain avec un recul de la fréquentation et un budget descendu cette année à six millions d'euros.

Pour autant, les vedettes auront brillé sur le tapis rouge, comme la nymphe sensuelle Elisa Sednaoui, la prometteuse fille de Phil Collins, Lily Collins, ou encore Kevin Costner, venu avec sa fille Lily. Mis à l'honneur, il est venu présenter son nouveau film, Black and White : "Le sujet m'a beaucoup touché. À partir de l'histoire d'une petite fille métisse qu'on veut enlever à la garde de son grand-père blanc, il s'agit d'aborder le problème des tensions socio-raciales qui existent toujours dans mon pays et de prendre en compte la vie et l'avenir d'une enfant quasi-orpheline", a-t-il déclaré en conférence de presse.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel