Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sadek en prison : "Ma carrière musicale est définitivement finie"

Sadek (Sadek Bourguiba) - Annonce des nominations aux 22ème Lumières de la presse internationale à Paris le 16 décembre 2016. © Pierre Perusseau / Bestimage
20 photos
Lancer le diaporama
Sadek (Sadek Bourguiba) - Annonce des nominations aux 22ème Lumières de la presse internationale à Paris le 16 décembre 2016. © Pierre Perusseau / Bestimage
Écroué, Sadek a expliqué les origines et donné les détails de l'affaire de son agression du blogueur problématique Bassem Braïki. "Le Parisien" révèle le 17 février 2020 ce qu'ont dit les deux ennemis aux enquêteurs. L'artiste de 28 ans a estimé que sa carrière était terminée.

Après des menaces de mort, parfois racistes, Sadek avait laissé la haine s'emparer de lui. Le rappeur originaire du 93 avait passé à tabac le blogueur Bassem Braïki, le 11 février dernier. Aujourd'hui écroué, le talentueux artiste s'est exprimé face aux enquêteurs en charge de l'affaire. Le Parisien révèle le 17 février 2020 ce qu'il leur a dit.

"La colère a pris le dessus. Je n'ai absolument pas maîtrisé mes gestes", a confié Sadek, dont un ami a également été mis en examen et écroué. N'est pas 6ix9ine qui veut, l'artiste a tu les noms de ses deux autres complices, toujours en liberté. Celui qui a donné la réplique à Gérard Depardieu dans Tour de France en dit plus sur les origines de son différend avec Bassem Braïki, condamné à de multiples reprises pour ses propos racistes et homophobes.

Menaces sur ses proches

"Je prône le dialogue, la tolérance. Tandis que Braïki appelle à l'extermination de ceux qu'il appelle les 'faibles Maghrébins de la capitale'. Il me décrédibilise auprès de sa communauté qui ne fait que grandir. Les attaques sont de plus en plus violentes et ont des conséquences sur ma vie. Impossible de sortir avec ma famille en public. (...) Je reçois des messages indiquant que je suis une pute et que bientôt j'irai pointer à l'ANPE", explique Sadek, qui dit également avoir déposé plainte contre le blogueur en janvier dernier.
Des preuves de menaces de mort ont été retrouvées sur les réseaux sociaux. Tout est parti d'un showcase que Sadek devait faire dans la région lyonnaise, fief de Bassem Braïki. "On y va, on nique tout et si on arrive à en**** Sadek et à prendre des vidéos, on les fait tourner sur Snapchat, ça sera un exemple pour les rappeurs comme lui (sic)", annonçait le blogueur sur Snapchat, lui qui avait déjà fait annuler un concert de Booba.
Je regrette que tout cela se soit terminé dans la violence
"La situation allait beaucoup trop loin, déplore Sadek. Essayer de détériorer ma situation financière, c'est s'en prendre directement à ma famille." Il explique également que Bassem se serait félicité dans une vidéo qu'"aucune sa**** de faible Maghrébin (sic) ne viendrait se produire à Lyon". Si Sadek a décidé d'en venir aux mains, c'est que Bassem Braïki s'en est directement pris aux proches du rappeur, traitant dans une "story Snapchat" sa conjointe de "reine des p****" et révélant où habitent ses beaux-parents.

Bassem Braïki a également livré sa version de l'agression : "Quand j'ai reçu le premier coup de barre sur la tête, je me suis retourné, j'étais au sol. (...) Je me suis protégé la tête avec les mains, je ne peux pas dire combien de temps l'agression a duré." Interpellé le lendemain après-midi alors qu'il comptait se livrer à la police, Sadek a indiqué vouloir arrêter sa carrière. "J'ai été pris de remords, me rendant compte du mauvais exemple ridicule que je laissais avec les vidéos de l'agression. Je sais que ma carrière musicale est définitivement finie. Je regrette que tout cela se soit terminé dans la violence", a-t-il déclaré en garde à vue.

Rappelons que Sadek est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture définitive du dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Laure Manaudou filmée avec sa fille Manon pour une séance de sport chez elle, pendant le confinement. Son fils Lou est également présent et convoite la place de sa grande soeur. le 26 mars 2020.
Laure Manaudou et Jérémy Frérot ont fêté les 10 ans de Manon le 2 avril 2020.
Sophie Tapie filme son frère en train de prendre une douche en musique, le 2 mars 2020.
Clémence Botino, Miss France 2020 en interview exclusive pour "Purepeople", le 29 janvier 2020.
Interview de Carla et Kevin des "Marseillais" pour "Purepeople", en septembre 2019
Cyril Hanouna révèle être mis en exament dans Touche pas à mon poste - mardi 19 novembre 2019, C8
Laeticia Hallyday a partagé sur Instagram des vidéos de ses préparatifs de Noël à Los Angeles, le 20 décembre 2019.
Alexandre Brasseur en interview exclusive pour Purepeople. Le 20 janvier 2020.
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Indila, en interview exclusive pour Purepeople. Le 11 décembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel