Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Sophie Marceau victime du temps qui passe, elle évoque ses cheveux blancs

Sophie Marceau victime du temps qui passe, elle évoque ses cheveux blancs
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Sophie Marceau est l'une des comédiennes françaises les plus aimées du pays, depuis sa tendre adolescence. Difficile de savoir que tout le monde analyse la manière dont elle évolue à travers les âges.

Elle est sous le feu des projecteurs depuis si longtemps qu'elle peine à se souvenir de "l'avant". Alors qu'elle avait 14 ans, le monde entier a découvert Sophie Marceau sous les traits de Vic, dans le film La Boum de Claude Pinoteau. Si la comédienne doit son succès à ce premier rôle, elle lui doit aussi une vie différente, à être analysée, scrutée au moindre geste, photographiée à la moindre occasion. Si elle n'aime pas spécialement se voir à l'écran, l'actrice ne peut s'empêcher, aujourd'hui, de s'autoriser à lâcher prise.

"Chaque jour emmène quelque chose, ou enlève quelque chose, explique-t-elle dans une interview accordée à Brut. Les choses ne sont pas figées. Moi-même, je m'échappe, je vais vieillir, je vais avoir des cheveux blancs... Qu'est-ce que je contrôle ? Oui, contrôler une bonne santé, essayer de mourir en bonne santé, mais qu'est-ce que vous voulez que je contrôle ? Il faut faire confiance aussi aux choses, si on est dans le contrôle, c'est qu'on a peur, de l'extérieur, de l'autre. Moi je n'ai pas peur, je suis curieuse. Contrôler, c'est se fermer à tout." Dirigée dès l'adolescence par des professionnels, Sophie Marceau a aujourd'hui la possibilité de reprendre le contrôle. Dans la vie comme au cinéma.

On ne peut pas être dans le contrôle tout le temps

On l'a récemment vue dans la peau d'une femme célibataire qui s'envole librement vers Los Angeles pour s'autoriser à retrouver l'amour, dans I love America de Lisa Azuelos. Délivrée, Sophie Marceau n'est pourtant pas prête à faire ses premiers pas sur Tiktok ou un quelconque réseau social. "Aujourd'hui, tout le monde se contrôle, on met des filtres, regrette la maman de Vincent et Juliette. Mais à un moment donné, il faut lâcher, parce que vous ne pouvez pas être dans le contrôle. Ce n'est pas possible. On ne peut pas être dans le contrôle tout le temps. La seule chose que je peux contrôler c'est l'intériorité, c'est ce que j'essaie de dire, c'est ce que j'essaie de faire passer, c'est de contrôler en écoutant parler, d'être au plus près de ce que j'ai envie d'exprimer, c'est de faire passer quelque chose d'authentique..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image