Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sophie Tapie : Ce "fils de" dont elle était très amoureuse, disparu dans un terrible drame

Sophie Tapie : Ce "fils de" dont elle était très amoureuse, disparu dans un terrible drame
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
13 photos
Sophie Tapie s'est séparée de son époux Jean-Mathieu Marinetti, après cinq ans d'amour. Avant lui, la fille de Bernard Tapie a été amoureuse de Ferdinand Chesnais, disparu tragiquement dans un accident de voiture à l'âge de 20 ans. Elle a fait quelques rares confidences sur Europe 1, dimanche 3 juillet.

À la fin du mois de mai dernier, Sophie Tapie annonçait sa séparation d'avec son époux Jean-Mathieu Marinetti, après cinq ans d'amour. Avant de partager sa vie avec celui à qui elle a dit oui en août 2020 à Saint-Tropez, la fille du regretté Bernard Tapie, mort en octobre 2021, a été amoureuse d'un célèbre fils de : le fils de Patrick Chesnais, Ferdinand. Ce dernier est mort dans un accident de voiture, en 2006. Sophie Tapie est revenue sur ce terrible drame, dans l'émission Dis-moi ce que tu chantes, présentée par Didier Barbelivien, sur Europe 1, dimanche 3 juillet.

Émue à l'écoute de la chanson T'es beau, de Pauline Croz, la chanteuse de 34 ans a admis que ce titre lui faisait beaucoup penser à Ferdinand Chesnais. "Elle me rappelle un ami à moi qui était au Cours Eva Saint Paul, on faisait du théâtre ensemble. C'était Ferdinand Chesnais, a-t-elle fait savoir. Cette chanson, on l'écoutait en boucle. C'était vraiment notre chanson de cette époque et il est décédé soudainement." Alors qu'il était avec de amis, dont un conduisait en état d'ivresse, il est mort dans un accident de voiture. Le fils de Patrick Chesnais était seulement âgé de 20 ans, "un mec qui était d'une beauté incroyable", comme l'a confié Sophie Tapie.

Le jour où elle découvert le drame

Ferdinand Chesnais et Sophie Tapie étaient ensemble en cours de théâtre. Si Sophie Tapie a choisi la chanson, le fils de Patrick Chesnais rêvait d'être comédien, comme son père. La jeune femme, fraîchement séparée, a alors évoqué les sentiments qu'elle avait pour lui à l'époque. "C'était un bon ami à moi, on était en cours ensemble et du jour au lendemain, il n'est plus jamais revenu en cours", a-t-elle raconté avant de revenir sur le jour où elle a découvert la triste nouvelle. Ce matin là, leur prof de théâtre arrive en retard, fait rare. "Et on s'est dit qu'il y avait eu un souci. On était à un milliard de lieues de s'imaginer que c'était Ferdinand", s'est souvenue Sophie Tapie.

J'étais très amoureuse de lui.

La beauté de Ferdinand Chesnais, la fille de Bernard Tapie n'y était clairement pas insensible à en croire ses confidences. "À l'époque j'ai 21 ans, ce n'est pas dans l'ordre des choses. Ça ne doit jamais arriver. Ça a été honnêtement le pire enterrement de ma vie. La douleur des parents, de la soeur, de ses grands-parents... Ça m'a un peu traumatisée cette histoire parce qu'en plus, comme 99 % des gens, j'étais très amoureuse de lui. Donc en plus de ça il y avait cette espèce d'admiration, d'inachevé. Tu commences à te refaire le film : "Et si..."", a-t-elle confié à Didier Barbelivien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image