Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Teddy Riner pleure de rage et s'insurge : "Je me suis fait voler !" Ecoutez sa réaction !

Le 13 septembre 2010, Teddy Riner s'inclinait en finale des championnats du monde à Tokyo, en toutes catégories, face au Japonais Daiki Kamikawa. "Je me suis fait voler", s'agacera-t-il après sa défaite.
22 photos
Lancer le diaporama
Le 13 septembre 2010, Teddy Riner s'inclinait en finale des championnats du monde à Tokyo, en toutes catégories, face au Japonais Daiki Kamikawa. "Je me suis fait voler", s'agacera-t-il après sa défaite.

Si rayonnant quand il est victorieux, Teddy Riner nous a rappelé lundi un bien mauvais souvenir : celui, poignant, de son abattement et de sa frustration, sur le tatami des Jeux Olympiques de Pékin (2008), alors qu'il venait de se faire sortir du tournoi au troisième tour et dans le golden score, quelques mois après avoir décroché son premier titre mondial... Infiniment déçu, le colosse guadeloupéen retrouvait l'instinct du tueur pour se consoler avec une médaille de bronze, au terme d'un parcours éclatant en repâchages... Une belle réaction d'orgueil, assortie d'un message : rendez-vous à Londres en 2012.

Lundi 13 septembre 2010, c'est un Teddy Riner tout aussi frustré et abasourdi qu'on a observé, inconsolable après sa défaite en finale des championnats du monde face au Japonais (le troisième d'affilée, après ses combats en quart et en demi-finale) Daiki Kamikawa. Quelques jours auparavant, le 9 septembre, il conquérait, à 21 ans seulement, son quatrième titre mondial (trois en +100kg, un en toutes catégories) en dominant l'Allemand Tölzer dans le golden score (voir les images ci-dessus). Cette fois, la prolongation aura été en sa défaveur : Riner (2m02, 130 kilos), dominateur dans le temps règlementaire mais incapable de marquer, a subi l'intelligence de son jeune adversaire (20 ans, 143 kilos) dans les 3 minutes supplémentaires, qu'il affrontait pour la première fois et qui faisait son entrée dans la compétition. Le Nippon a su opposer au Guadeloupéen une défense de fer, et placer quelques mouvements qui ont incité deux des trois juges à se prononcer en sa faveur... Un dénouement cruel, et frustrant.

Le verdict tombé, ce sont des larmes de rage qui sont apparues dans les yeux de Teddy Riner, superbe gagneur plein de panache, pour qui la défaite est toujours très indigeste. D'autant qu'il restait invaincu depuis... Pékin 2008. Sur le podium, on l'a vu, l'argent autour du cou, la tête basse. Quelques minutes plus tard, sa réaction, au micro de la radio RTL, était sans équivoque : "Je me suis fait voler", a-t-il lâché, très remonté. Faisant valoir qu'il a été à l'attaque durant tout le combat, il estime que son adversaire, qui "n'a fait aucune action du match", "n'a pas mérité" de gagner. Ecoutez sa réaction sur RTL en cliquant ici.

Pour l'heure, le record de David Douillet, sacré champion du monde à quatre reprises (trois fois en lourds, une fois en toutes catégories, comme Teddy), n'est pas encore battu. Mais on ne doute pas qu'il le sera, et de belle manière, l'an prochain : en 2011, Teddy Riner aura une nouvelle occasion de rentrer dans l'histoire en devenant le premier judoka à glaner cinq couronnes mondiales. Ce sera à... Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image