Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thierry Lhermitte acide sur les César : "Pas un mot sur la grossophobie chez les jockeys"

10 photos
Voir 10 photos
Thierry Lhermitte acide sur les César : "Pas un mot sur la grossophobie chez les jockeys"
Une cérémonie une nouvelle fois très décriée, mais pas pour les mêmes raisons que la précédente ! La 46e édition des César a été le théâtre de revendications quasi non stop et de tacles bien sentis à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Trop, beaucoup trop pour certains. Thierry Lhermitte, qui recevait un prix, a lui aussi peu apprécié la soirée.

Dès le discours d'introduction de la maîtresse de cérémonie, Marina Foïs, le ton était donné : haro sur la ministre de la Culture et le gouvernement. Sans surprise, tous ceux qui forment le monde du 7e Art - pas que les stars - ont notamment réclamé la réouverture des salles de cinéma et des aides supplémentaires pour les intermittents. A cette rengaine, qui a servi de petite musique de fond à une soirée longue de presque quatre heures, sont aussi venus s'ajouter d'autres discours de teneur politique, notamment contre les violences policières de la part de Jean-Pascal Zadi, récompensé. De quoi épuiser les téléspectateurs mais pas que...

Invité avec ses camarades de la troupe du Splendid, pour recevoir un prix spécial, le populaire acteur Thierry Lhermitte avait enfilé son célèbre costume du film culte Le Père Noël est une ordure. De quoi faire sourire le public et raviver des souvenirs. Avec ses complices - Christian Clavier, Gérard Jugnot, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Michel Blanc - ils sont alors montés sur scène dans un état d'euphorie surprenant pour remercier l'Académie. Quant à Thierry Lhermitte, il avait décidé d'offrir à l'assemblée un gag sous forme de comique de répétition en éternuant régulièrement selon, de son propre aveu, la technique du professeur Peroni... "J'ai regretté parce qu'il y a eu beaucoup de sujets qui ont été abordés, beaucoup de malheurs du monde", a-t-il précisé sur C à vous, le 15 mars.

Sur le plateau de l'émission, l'acteur âgé de 68 ans a poursuivi, acide contre les César : "Je regrette qu'on n'ait pas abordé les Rohingyas, le Yémen, la Syrie, les élections américaines avec l'invasion du Capitole, Navalny, l'endométriose, pas un mot, le bien-être animal, la chasse à courre, rien du tout, l'Arménie, la stigmatisation des anorexiques dans le milieu du Sumo Japonais, la grossophobie dans le milieu des Jockeys, c'est horrible, le remboursement des soins dentaires, l'excision et les Gafam, pas un mot là-dessus !"

Thierry Lhermitte, qui a quitté la cérémonie des César après sa remise de prix, n'est pas le seul à ne pas avoir aimé cette soirée. Les téléspectateurs l'ont sanctionnée puisqu'elle a réalisé un de ses plus mauvais scores d'audience avec seulement 1,6 million au compteur. L'année écoulée, avec peu de films à l'affiche pour cause de pandémie, a sans doute aussi joué dans le désintérêt... tout comme le lancement de la nouvelle saison de Koh-Lanta sur TF1.

L'an dernier, année de la polémique autour des nominations de Roman Polanski, la cérémonie animée par Florence Foresti avait toutefois cartonné avec 3,9 millions de téléspectateurs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image