Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thomas Sotto très remonté contre un célèbre journal : "Ce n'était pas fair-play"

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
6 photos
Thomas Sotto était l'invité d'Anne-Elisabeth Lemoine dans "C à Vous", ce vendredi 17 septembre. Entouré de ses collègues de "Télématin", le journaliste a confié qu'il a été très déçu par un célèbre journal, auquel il a accordé une séance photo.

Thomas Sotto est plutôt d'un tempérament calme...sauf lorsqu'on le poignarde dans le dos ! Sur le plateau de C à Vous, le journaliste de 48 ans, qui co-présente Télématin du lundi au jeudi avec Julia Vignali, a confié être très en colère contre Le Parisien. En effet, le duo a accordé une séance photo au journal pour la rentrée et a été surpris en découvrant le titre et le contenu du papier dont ils ont fait l'objet sans le savoir : "Qui sont les nouveaux cumulards du PAF ?"

Thomas Sotto a commenté cette déconvenue, qui lui reste un peu en travers de la gorge. "Ils son très gentils, nous invitent à faire une séance photo alors qu'on a jamais très envie d'en faire et au final, ils se servent de la photo pour nous dézinguer. Je n'ai pas trouvé ça très fair-play", a commenté celui qui officie également sur France Inter. Mais Thomas Sotto n'est pas du genre à se laisser perturber par ce que l'on peut penser ou dire de lui.

A Anne-Elisabeth Lemoine, il explique suivre une règle toute simple pour se faciliter la vie. "Je ne lis jamais les papiers qui me concernent sauf quand on me dit qu'il y a une embrouille. Pour mon hygiène mentale, c'est mieux. Il y a tellement d'autres choses à regarder que soi-même", assure-t-il, rappelant que les méthodes du Parisien n'ont pas été très "loyales".

La présentatrice lui demande alors s'il préfère que l'on soit cash avec lui. "Vous auriez préféré qu'ils vous appellent pour vous dire : 'On va te dégommer ?'" Le journaliste répond par la négative, ne comprenant pas pourquoi il a été la cible de cette insulte de la part de ses confrères. Sa collègue Julia Vignali est, elle aussi, surprise par cet article qui la présente comme une "cumularde". "Je n'ai pas l'impression de cumuler : on m'a fait deux belles propositions qui ne se refusent pas", a conclu la compagne de Kad Merad.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image