Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

TPMP - Enora Malagré mal à l'aise face à l'hommage à Grégory Lemarchal

TPMP - Enora Malagré mal à l'aise face à l'hommage à Grégory Lemarchal
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Enora Malagré explique pourquoi elle a été mal à l'aise face à l'hommage à Grégory Lemarchal diffusé sur D8, le 4 septembre 2014. Emission "Touche pas à mon poste" du 5 septembre 2014.
9 photos
Lancer le diaporama

Débattant chaque jour sur les programmes qui sont diffusés à la télévision, Touche pas à mon poste a évoqué ce soir le reportage consacré à Grégory Lemarchal, diffusé le 4 septembre à 20h50 sur D8, Grégory Lemarchal, la fureur de vivre. Un document - diffusé quelques jours seulement après la soirée exceptionnelle dévoilée sur TF1 - qui avait pour particularité d'être commenté par la maman du chanteur tragiquement disparu il y a sept ans.

Alors que le reportage a été salué par Gilles Verdez ou encore Thierry Moreau, Enora Malagré et Jean-Michel Maire n'ont pas été du même avis. Pour eux, aussi intéressant qu'ait été le document, il est gênant que les chaînes de télévision fassent de l'argent avec le décès du gagnant de la Star Academy 4.

"J'ai trouvé cela touchant et l'appel au don est important. Mais les chaînes se font un peu de l'argent sur le dos de Grégory Lemarchal. Je ne parle pas du contenu, je dis juste que c'est impossible que les chaînes ne se disent pas que ça va fonctionner", a lâché la célèbre animatrice et chroniqueuse. Une opinion partagée par Jean-Michel Maire qui rappelle qu'il n'a jamais vu autant d'hommages sur un chanteur qui a eu une carrière "aussi petite". Et d'ajouter : "Ce n'était pas non plus Edith Piaf ou Barbara."

Bruno Roger-Petit, célèbre éditorialiste qui a fait sa grande première dans Touche pas à mon poste ce soir, a quant à lui trouvé ces arguments déplacés : "Vous faites un procès aux chaînes. Où est le mal ? Le chanteur a été aimé, il a marqué." Des avis divergents donc qui se rejoignaient au moins sur une chose : l'importance que peut avoir un tel document pour l'appel aux dons et notamment ici pour la mucoviscidose.

En conclusion, Jean-Michel Maire espère que les chaînes, quitte à faire de bonnes audiences grâce à Grégory Lemarchal, réalisent elles aussi des donations en "reversant une partie de leurs recettes publicitaires". Le message est sûrement passé !

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image