Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Twilight : Pourquoi Robert Pattinson a failli se faire virer du tournage

Twilight : Pourquoi Robert Pattinson a failli se faire virer du tournage
Par Sarah L.
Pas toujours évident de trouver sa place dans le monde du cinéma.

Difficile d'imaginer Twilight sans son acteur principal, Robert Pattinson. Et pourtant, comme le Britannique vient lui-même de le révéler lors d'un entretien accordé au journal The New York Times, le rôle d'Edward Cullen aurait pu être attribué à un tout autre comédien après qu'il eut bien failli se faire virer du tournage.

Se remémorant sa participation à la saga qui l'a révélé au monde entier il y a maintenant près de dix ans, le jeune homme de 31 ans (acclamé la semaine dernière à Cannes pour sa performance dans son nouveau film Good Time) a ainsi admis que son caractère fougueux de l'époque lui avait presque coûté sa place au sein de l'équipe. C'était en 2007 lors du tournage du premier volet de la franchise, et les choses sont allées tellement loin que ses agents ont été contraints de traverser l'Atlantique pour jouer la carte de l'apaisement et tenter de le raisonner. Après ce petit recadrage, l'ex-chéri de Kristen Stewart assure néanmoins qu'il a toujours gardé ce petit côté rebelle et qu'il n'a jamais été de ceux qui "lèchent le c** des autres".

S'il a longtemps redouté que l'étiquette du gentil vampire amoureux lui colle à la peau et l'empêche de mener la brillante carrière qu'on sait aujourd'hui, Robert Pattinson reconnaît toutefois que cette première grande expérience à Hollywood a été "un luxe incroyable" et que travailler avec ses collaborateurs de l'époque avait aussi représenté une "chance" incroyable. En définitive, aucun regret à avoir. Mieux, il est certain que le rôle d'Edward Cullen lui a permis de gagner en maturité. "Je pense que l'une des meilleures choses, lorsqu'on est un peu un vendu, c'est que si l'on fait cinq films dans une saga, on doit accepter une certaine responsabilité pour jouer le même personnage", a-t-il conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image