Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Valérie Lemercier abattue : "J'ai erré chez moi en manteau...", Aline annulé par le reconfinement

Valérie Lemercier - Vogue Paris présente l'inauguration privée de l'exposition de Irving Penn au Grand Palais à Paris. © CVS-Veeren/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Valérie Lemercier - Vogue Paris présente l'inauguration privée de l'exposition de Irving Penn au Grand Palais à Paris. © CVS-Veeren/Bestimage
Cela devait être le carton français de l'année, alors que les salles de cinéma ont souffert de la crise sanitaire mais, finalement, "Aline" ne sortira pas tout de suite. L'actrice et réalisatrice Valérie Lemercier, excitée par ce biopic sur Céline Dion, s'est confiée au "Parisien" et n'a pas caché sa grande déception.

Le coup de massue. Pour au minimum quatre semaines, la France se reconfine. La faute à la propagation folle du coronavirus. Bars, restaurants, cinémas... les portes se ferment. De quoi annuler la sortie tant attendue d'Aline, le biopic librement inspiré de la vie de la chanteuse Céline Dion. Triste, Valérie Lemercier a réagi.

Après l'annonce faite par le président de la République, Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre 2020, la déception est grande dans le monde culturel. Valérie Lemercier, qui avait entamé un intense marathon promotionnel pour son film Aline, prévu le 11 novembre, regrette notamment que les salles de cinéma ne puissent pas bénéficier de dérogations pendant cette période. "Je l'aurais aimé parce que dans une salle de cinéma, quand on est tous masqués, que personne n'ouvre la bouche, ce n'est pas comme une fête d'anniversaire où on se passe des verres ou des pétards. (...) Je reçois des messages de condoléances par rapport à mon film, les gens viennent me voir avec des têtes d'enterrement. Mais on est comme tout le monde, même si le milieu du spectacle est très touché", a-t-elle expliqué au Parisien.

L'actrice de 56 ans, qui se réjouissait de présenter Aline au public - et pourquoi pas à Céline Dion, intriguée par le projet -, a toutefois précisé qu'elle ne cherchait pas à "avoir un traitement de faveur" et qu'elle avait bien conscience de la situation sanitaire catastrophique alors qu'elle voit autour d'elle "plein de gens malades". Il n'empêche que Valérie Lemercier est abattue par ce reconfinement. Si elle ne pouvait pas prévoir qu'il prendrait cette forme, elle avait eu vent d'une annulation inévitable de la sortie de son film. "Jeudi dernier [le 22 octobre, NDLR], on m'a annoncé qu'il y aurait un durcissement des restrictions sanitaires. J'avais en main le questionnaire des Enfants de la télé pour préparer l'émission que j'étais censée tourner le lendemain et j'ai compris que je ne l'enregistrerais pas. J'ai erré chez moi en manteau, j'ai pensé à toutes ces avant-premières joyeuses qu'on a faites avec le film et je me suis dit : 'Tout ça s'écroule.' Mais je suis très fataliste", a-t-elle ajouté.

Ce n'est pas la première fois qu'un film dans lequel Valérie Lemercier joue est victime de la crise sanitaire puisque Forte, la comédie dans laquelle elle donnait la réplique à Melha Bedia avait finalement atterrie sur la plateforme Amazon Prime Video après une grosse campagne promo, plutôt qu'au cinéma. Mais, dans le cas d'Aline, la star souhaite qu'il sorte dans les salles obscures et a Noël en ligne de mire...

Aline, de Valérie Lemercier
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image