Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Victoria Bedos face à l'héritage laissé par son père Guy Bedos : "On a eu un fou rire"

12 photos
Voir 12 photos
Victoria Bedos, invitée dans l'émission "L'instant De Luxe", sur Non Stop People.
Victoria Bedos pleure son père depuis bientôt un an. Tout juste réalise-t-elle qu'elle ne pourra plus jamais le serrer dans ses bras. Et ce n'est pas l'héritage du comédien qui l'aidera à passer à autre chose...

Guy Bedos a tiré sa dernière révérence le 28 mai 2020 à l'âge de 85 ans. Papa de trois enfants - Philippe, son fils adoptif, est mort en 2010 -, il a laissé une filmographie rocambolesque au public et un bagage artistique et culturel conséquent à son fils et ses filles, Leslie Bedos, Nicolas et Victoria. En revanche, en ce qui concerne l'argent, le comédien n'avait pas vraiment prévu le coup. Invité sur la chaîne Non Stop People, dans l'émission L'Instant De Luxe, la petite dernière du clan l'a assuré : niveau héritage, il n'y a "rien du tout".

La mort des artistes s'accompagnent, hélas parfois, de sordides affaires d'argent. Récemment c'est le patrimoine de Jean-Loup Dabadie qui s'est retrouvé sous l'oeil de la justice... l'homme de lettres étant justement un grand ami de Guy Bedos et le parrain de Nicolas. "C'est pour ça que personne n'a fait de sujet là-dessus, contrairement à Hallyday, a plaisanté Victoria. On a très bien vécu. On a eu une enfance et une jeunesse très heureuses. Mon père nous emmenait en vacances, on a eu une jolie maison à Neuilly, mais ça n'a jamais été non plus le faste. Après, mon père n'a pas eu un rapport à l'argent très heureux. Il n'a pas eu la main verte, comme on dit. Mais tout va bien hein !"

Il n'y a pas grand chose, ça c'est sûr

Un mal pour un bien ? En se rendant chez le notaire, après la mort de son père, Victoria Bedos se doutait bien qu'elle n'allait pas encaisser un immense jackpot. "On le savait hein quand même... on a fait : 'Bon, on est bien d'accord qu'il n'y a rien ?' et le notaire nous a fait : 'Il n'y a pas grand chose, ça c'est sûr'. On a eu un fou rire, parce qu'il fallait bien rigoler un petit peu dans ces moments-là, s'est-elle souvenue. L'argent n'était pas quelque chose qui l'intéressait. Et à force de ne pas s'intéresser à l'argent, l'argent le lui a bien rendu. Il a fait des mauvais choix." Il n'aura, au moins, pas semé la zizanie entre les membres de sa famille...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image