Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Woody Allen : Ronan Farrow clashe son père pendant les Golden Globes

7 photos
Lancer le diaporama

Woody Allen n'aime pas venir chercher des prix, mais cela n'a pas empêché la Hollywood Foreign Press Association (HFPA) de lui remettre un trophée d'honneur, le Cecil B. DeMille award, lors de la 71e cérémonie des Golden Globes. Pour récupérer ce prix, c'est Diane Keaton, l'une de ses actrices fétiches, qui a fait le déplacement, rendant un bel hommage au cinéaste new-yorkais. De son côté, Ronan Farrow, le fils de la fameuse Mia, n'a pas eu que des mots tendres pour celui qui est son père...

Lors des Golden Globes, Woody Allen, fort d'une longue et riche carrière, a reçu à 78 ans un prix saluant sa superbe filmographie, à l'heure où Cate Blanchett, l'actrice de son dernier film, Blue Jasmine, remporte justement la récompense de meilleure actrice dans un drame. Chevelure argentée et costume-cravate, l'héroïne d'Annie Hall a fait une belle entrée pour témoigner de la grandeur du travail de l'artiste. Son long discours a reçu l'approbation de la salle, où se trouvaient de nombreux acteurs qui ont joué dans les films du cinéaste, dont Julia Roberts dans Tout le monde dit I Love You.

Mais au moment même de cet hommage, Ronan Farrow tweetait des mots qui ne sont pas passer inaperçus. Le fils de l'actrice Mia Farrow et Woody Allen (26 ans), ne fait pas dans la délicatesse. Sur son compte Twitter, il écrit : "J'ai raté l'hommage à Woody Allen. Est-ce qu'ils ont mis le moment où une femme a publiquement confirmé qu'il avait abusé d'elle à l'âge de 7 ans, avant ou après Annie Hall ?"

De quoi faire ressurgir "l'affaire Woody Allen"... Mia Farrow, l'Alice du réalisateur, a eu une histoire de douze ans avec lui. L'idylle a pris fin en 1992, lorsque la comédienne a découvert que le réalisateur entretenait une relation avec sa fille, adoptée durant un précédent mariage, Soon-Yi Previn. Cette dernière est aujourd'hui devenue la femme du cinéaste et ils ont adopté deux filles.

Mia Farrow a commencé à tweeter lorsque l'hommage de Woody Allen a démarré : "Il est temps d'aller chercher de la glace et de changer de chaîne pour regarder Girls sur HBO." Son fils se montera bien plus dur. Il fait allusion dans son tweet à ce que sa soeur Dylan, qui s'appelle désormais Malone, avait déclaré dans la presse, notamment dans Vanity Fair, en octobre dernier. Elle expliquait qu'elle avait été tourmentée par Woody Allen, allant jusqu'à refuser de citer son nom : "J'ai peur de lui, de son image." À propos des déclarations de Mia Farrow sur Allen, qui l'accuse d'avoir abusé de sa fille quand elle était enfant, Malone répond : "On ne m'a jamais demandé de témoigner. Si je pouvais parler à la petite Dylan de 7 ans, je lui dirais d'être courageuse, de témoigner." La justice n'aura pas été favorable à Mia Farrow, rejetant la plainte faute de preuves tangibles.

Le jeune et brillant Ronan sait être drôle quand il s'agit de réagir à la polémique sur l'identité de son père, puisque sa mère Mia avait admis, toujours dans Vanity Fair, que Woody Allen n'était pas forcément son père biologique et que Frank Sinatra aurait pu l'être. Mais quand il prend la parole pour défendre ses soeurs et frères, il ne manque pas de verve. Ainsi, il y a quelque temps, il avait fait part sur le site du Daily Mail de sa colère sur la relation entre son père et sa soeur : "Mon père a épousé ma soeur. Cela fait de moi son fils et son beau-frère ! C'est une telle transgression morale ! Je ne peux plus le voir. Je ne peux pas avoir de relation avec mon père et être moralement cohérent. J'ai vécu avec des enfants adoptés, ils sont ma famille. Dire que Soon-Yi n'était pas ma soeur est une insulte à tous les enfants adoptés."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel