Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Zoolander 2 : Justin Theroux nous parle caméo, dreadlocks et mode

10 photos
Lancer le diaporama
Nous avons rencontré le chéri de Jennifer Aniston. Morceaux choisis...

Actuellement en salles, la suite du film culte Zoolander met à nouveau en scène l'inséparable tandem formé par Ben Stiller et Owen Wilson. Dans l'ombre se trouve Justin Theroux, un acolyte de toujours pour Ben Stiller, doublé d'un partenaire d'écriture sans qui cette suite n'aurait peut-être pas pu voir le jour.

Apparaissant dans le premier opus sorti en 2001, Theroux a été promu scénariste sur Zoolander 2. Un rôle qu'il voulait, et dont il nous a parlé. "Le plus dur était déjà fait, à savoir créer ces personnages. Je connaissais leurs voix, leurs manières de se comporter... La partie la plus complexe, c'était d'aller au-delà des attentes du public. Mais lorsque vous commencez à écrire, vous oubliez tout ça, vous prenez du plaisir à vous amuser, à glisser des blagues dans l'intrigue", déclare-t-il au micro de PurePeople.

Scénariste de Zoolander N°2, Justin Theroux y réapparaît dans la peau d'Evil DJ. Un personnage délirant dont il nous révèle l'inspiration principale – et ce n'est pas Jack Sparrow. "En fait, on a piqué cette perruque à Gary Oldman dans True Romance, affirme-t-il en riant. On s'est dit que ça pouvait rendre bien, les dreadlocks, l'oeil masqué, la cicatrice."

Le scénariste et acteur a également évoqué les nombreux caméos, révélant que "personne n'avait refusé" et que les rares impossibilités sont "pour des raisons d'agenda". "Le luxe qu'on avait sur ce film, c'est que tous ceux qui se sont engagés, des acteurs aux modèles et monteurs en passant par les musiciens, tout le monde voulait participer. On pouvait donner le nom qu'on voulait, et il était probablement disponible pour le faire", assure le héros de la série The Leftovers.

Zoolander 2, actuellement en salles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image