Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Leïa, Sissi, Jasmine, Fiona... Les princesses mythiques du cinéma !

Le cinéma s'est toujours délecté des belles histoires d'amour difficiles, du rêve d'une vie meilleure, du romantisme conscrit des cours royales, du charme désuet des châteaux de pierre et des grandes robes en dentelles. Dans la réalité, un mariage d'exception, princier et so british, se déroulera ce vendredi 29 avril et verra la roturière Kate Middleton épouser le prince William, futur roi d'Angleterre. Un destin magique pour la jeune femme.

Dans le Septième Art aussi, de jolies jeunes demoiselles connaissent pareilles joies, et pareil plaisir. Qu'elles aient réellement vécu ou héroïnes de fiction, ces princesses ont illuminé le visage des spectateurs de toute leur grâce, et au travers d'une dignité sans faille, même dans la difficulté. Qui n'a pas pesté devant la méchanceté calculée de la belle-mère de Cendrillon, ou les destinées tragiques de la Belle au Bois dormant ou de la Petite Sirène ? Alors, à l'occasion d'un des évènements les plus glamours du XXIe siècle, redécouvrons dix princesses mythiques du cinéma.

1 - La Princesse Leïa de la trilogie originale Star Wars

Personne n'a pu oublier la coupe de cheveux magnifique (comme si elle avait deux pains aux raisins posés sur la tête) de la Princesse Leïa Organa, interprétée par Carrie Fisher dans les trois volets – mythiques – de Star Wars signés George Lucas entre 1977 et 1983. La fille d'Anakin Skywalker et de Padmin Amidala est adoptée par la reine Breha Organa et son mari et devient donc de fait Princesse d'Alderaan à ses 18 ans. Mais elle trahira l'Empire au profit de la rebellion, et c'est pour ça qu'on l'aime ! Personnage de fiction à l'humour dévastateur et doté d'un sens aigu de la justice, Leïa est immortalisée grâce à une scène du Retour du Jedi dans lequel elle porte un magnifique... bikini doré ! La scène sera reprise par Jennifer Aniston dans Friends. Deux légendes mêlées pour une héroïne indétrônable !

2 - La Princesse Fiona de la trilogie Shrek

Une nouvelle trilogie pour une princesse très originale ! En 2001, le premier opus de Shrek sort sur les écrans et c'est un raz-de-marée tel que même le football est touché, et Wayne Rooney hérite du surnom peu reluisant de Shrek. Film d'animation ultra original des studios DreamWorks, ce conte désopilant détruit les clichés princiers véhiculés par Disney (qui monopolise un peu le genre) à l'aide d'un humour canon. La princesse Fiona est retenue prisonnière par un dragon, et ce n'est pas le Lord Farquaad qui s'en va la sauver, mais l'ogre Shrek, qui a passé un pacte avec le Lord. Et tout se finit bien pour les deux qui finissent par se marier. Fiona (doublée par Cameron Diaz) reste alors ogresse pour son Shrek, au grand dam de ses parents, qui vont tenter de lui mettre des bâtons dans les roues pour qu'elle épouse Charmant, un prince plein de lieux communs et qui en deviendra méchant. Un succès monstrueux !

3 - La Princesse Arwen de la trilogie du Seigneur des Anneaux

Voici l'une des princesses les plus belle qu'on ait pu voir au cinéma. Faisant partie de la race des Elfes, la plus séduisante qui existe, Arwen est considérée comme le plus bel être sur terre. C'est la magnifique Liv Tyler qui prête ses traits fins et délicats à cette princesse d'heroic-fantasy à la sensualité froide. Au bout d'un suspense haletant de trois films (de Peter Jackson), Arwen abandonnera son immortalité elfique pour l'amour de l'humain Aragorn (Viggo Mortensen), futur roi. Elle devient ainsi reine des Elfes et des Hommes. Surnommée Undomiel, "étoile du soir", elle bénéficie d'un charme sans faille proche de celui d'une Blanche-Neige que seules les brunes aux yeux gris peuvent se vanter d'avoir !

4 - La Princesse Jasmine du film Aladdin

Disney signe avec son film d'animation Aladdin (1992) son premier dessin animé oriental. La princesse Jasmine vit confinée dans le Palais d'Agrabah et s'ennuie terriblement. C'est pourquoi elle se décide à sortir, contre toute attente, et tombe amoureuse du vagabond Aladdin ! Jasmine est l'héroïne contemporaine type des films Disney. Elle est autonome, a du cran et suit les inclinations de son coeur plutôt que la tradition. La princesse porte une autre caractéristique intéressante : elle est l'une des premières princesses Disney qui n'ait pas la peau diaphane ! S'en suivra d'autres, de Pocahontas à Mulan jusqu'à l'héroïne noire (!) de la Princesse et la Grenouille. Ouf, il était temps de se mettre à la page pour les créateurs de Mickey...

5 - La Princesse Sissi du film éponyme

L'une des plus fameuses princesses que l'Histoire ait connue, c'est sans conteste Élisabeth de Wittelsbach. Vous ne la connaissez pas ? Mais si, elle est communément appellée Sissi ! Dans un triptyque réussi concocté par le réalistateur autrichien Ernst Marischka au beau milieu des années 50, Sissi est jouée par la sublime Romy Schneider, un rôle qui marque à jamais sa carrière. Inspiré d'une réalité historique qui se révèle parfois pleine de rebondissements et plus grandiloquente encore que la fiction, le film suit le destin de la jeune Princesse de Bavière, qui tombe amoureuse de l'Empereur d'Autriche François-Joseph, alors que ce dernier était destiné à soeur aînée. Une situation embarrassante, mais Sissi à un caractère bien trempé ! Les valses de Johann Strauss donnent au film une dimension magique inégalable.

6 - Peau d'âne du film éponyme

En 1970 et s'inspirant d'un conte de Charles Perrault, Jacques Demy offre à Catherine Deneuve un rôle lumineux. Celui de Peau d'âne, cette magnifique princesse que son père (Jean Marais) cherche à épouser pour respecter la parole qu'il avait donné à sa femme défunte : n'épouser une femme que si elle est plus belle qu'elle. Désespérée, Peau d'âne mettra son père devant les plus gros défis pour éviter de se marier, comme lui confectionner des robes improbables ou tuer son âne fétiche... C'est grâce à la peau de l'âne sacrifié qu'elle fuit le château, et rencontre son Prince charmant (Jacques Perrin), qu'elle finit par épouser avec la bénédiction de son père. Ce conte magique, féérique, brille de scènes inoubliables. La maladie d'amour, le cake d'amour et la scène de la bague survivent de génération en génération, pour le plus grand bonheur des cinéphiles et des amateurs de littérature.

7 - Bouton d'Or de The Princess Bride

Un magnifique film de cape et d'épées signé Rob Reiner. Et avec de l'humour et du suspense en prime ! Entre parodie du style estampillé Disney et référence à l'heroic-fantasy, le film est un succès à sa sortie en 1989. C'est la jolie Robin Wright qui interprète Bouton d'Or, princesse du Royaume de Florin. Amoureuse du palefrenier Westley (Cary Elwes), elle ne se sent plus de joie lorsqu'elle apprend que son amour est réciproque. Malheureusement, le destin s'en mêle quand Westley décide d'embarquer vers d'autres contrées par souci financier. Bouton d'Or se promet de l'attendre, mais au bout de cinq longues années, elle craque et accepte (à contre-coeur) d'épouser le redoutable Prince Humperdick. Ce film a inspiré le mythique N'oublie jamais, référence pour toute une génération de jeune fille. C'est dire qu'il faut vous jeter dessus si vous ne le connaissez pas encore !

8 - La Princesse de La Belle et la Bête

La Belle et la Bête a beaucoup inspiré le cinéma puisque cinq films ont vu le jour sur le sujet. Cependant, la version de Jean Cocteau - la première au cinéma, datant de 1946 - conserve une sensibilité et un style inimitables. C'est le grand Jean Marais qui incarne la Bête, ancien prince vaniteux et mauvais victime d'un sortilège sinistre. Jeune fille au coeur pur, Belle (Josette Day) est une roturière qui accepte de vivre au château de la Bête afin de sortir son père des griffes de l'ennemi. Compréhensive, sensible, elle finit par cerner la personnalité de son hôte et en tombe amoureuse. Film en noir et blanc, il connaît un beau succès à sa sortie. Un soulagement pour Jean Marais, qui a lui-même proposé ce projet à Cocteau et qui a souffert le martyr sous son imposant déguisement !

9 - La Princesse de Montpensier du film éponyme

En 2010, Bertrand Tavernier a eu l'honneur de diriger une sublime princesse. Pimpante et costumée, Mélanie Thierry endosse le rôle de Marie, la Marquise de Mézières. Cette dernière devient La Princesse de Montpensier à regret. Reprenant l'intrigue du roman de Mme de Lafayette, - une histoire qui s'avère avoir réellement eu lieu - le réalisateur s'intéresse aux amours interdites entre le Duc de Guise (Gaspard Ulliel) et la princesse, qui se voit contrainte à épouser Philippe Prince de Montpensier, alors que son coeur et son corps sont dévoués à un autre. Tragique et romantique, ce film d'amour sur fond de drame historique jouit de belles interprétations, et les costumes, comme les décors, sont sublimes.

10 - Belladonna du film Your Highness

D'autres histoires de princesses arrivent. Mais ce nouveau siècle sera moqueur ou ne sera pas, comme on l'a vu avec Shrek. Your Highness est un pamphlet contre les contes de fées qui raconte les aventures de Thadeous (Danny McBride), un prince arrogant et paresseux qui finira par suivre son frère Fabious (James Franco) dans une quête afin de sauver sa princesse, Belladonna (Zooey Deschanel). Un film soi-disant d'époque, loufoque et décalé, qui abordera des sujets tels que la drogue et le sexe. Il sortira sur nos écrans le 28 septembre 2011. Ça s'annonce rock'n'roll !

 

Bien entendu, contes de fées et cinéma ont souvent marché ensemble, et la liste était longue. On aurait pu penser à une myriade de princesses Disney, à la Princesse Mononoké ou à Marianne de ce roi des voleurs qu'est Robin des bois (Kevin Costner ou Russell Crowe)... Les débats sont ouverts, alors n'hésitez pas à nous exposer vos idées. En attendant, préparons-nous à un mariage - réel - qui fera rêver demain le 29 avril, le monde entier, comme le plus beau des contes de fées.

Clément Razgallah

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel