Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Ils n'ont exprimé aucun regret" : Isabelle et Patrick Balkany jugés pour un photomontage sexuel

"Ils n'ont exprimé aucun regret" : Isabelle et Patrick Balkany jugés pour un photomontage sexuel
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
Patrick et Isabelle Balkany seront jugés en avril 2023 devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir diffusé deux photomontages à caractère sexuel de leur ancien conseiller municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) devenu leur opposant politique.

Le couple Balkany sera jugé en avril 2023 devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir diffusé deux photomontages à caractère sexuel de leur ancien conseiller municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) devenu leur opposant politique, a annoncé l'AFP. Déjà condamnés à plusieurs reprises, Patrick - incarcéré à Fleury-Merogis - et Isabelle Balkany - hospitalisée depuis sa tentative de suicide en février -, sont poursuivis par le tribunal pour "utilisation d'un document portant sur des images à caractère sexuel et obtenu par une atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui". Selon Le Parisien, les époux Balkany ne se sont pas montrés.

Ils sont soupçonnés d'avoir diffusé en février 2021 ce photomontage dans le but de nuire à David-Xavier Weiss, leur ancien conseiller municipal devenu premier-adjoint de la nouvelle majorité, voulant le pousser à démissionner de ses fonctions. Lors de l'enquête, les époux Balkany ont expliqué avoir trouvé les photos dans une enveloppe dans une boîte aux lettres et les avoir ensuite envoyées à plusieurs personnes et notamment à l'actuelle maire de Levallois-Perret, Agnès Pottier-Dumas, pour la prévenir.

Quelques jours après, David-Xavier Weiss, avait déposé plainte pour divulgation d'un document à caractère sexuel. "Ils n'ont exprimé aucun regret, ce que j'attendais a minima, je laisserai donc la justice choisir la peine la plus appropriée pour éviter que de telles pratiques ne se reproduisent", a-t-il indiqué le 5 avril 2022 à l'AFP. "Ces agissements sont immondes et devront être sanctionnés, une fois de plus ils sont hors la loi et ne respectent rien", a estimé son avocat, Me Philippe Gumery, à l'issue de l'audience de fixation.

Pour Me Robin Binsard, l'un des avocats de Patrick Balkany, il y a "un acharnement judiciaire contre les Balkany", "le parquet n'a pas été chercher l'identité du premier diffuseur de cette photographie, il n'a pas vérifié avec la vidéosurveillance municipale qui avait déposé l'enveloppe qui la contenait". Aussi, "des dizaines de personnes ont ensuite diffusé cette photographie mais eux ne sont pas poursuivis, seuls les Balkany le sont", regrette-t-il. Ils seront jugés le 4 avril 2023 devant la 14e chambre.

Une affaire de plus pour les Balkany

Depuis leur départ de la mairie, les époux Balkany multiplient les critiques sur les réseaux sociaux et dans la presse contre la nouvelle équipe à la mairie de Levallois-Perret, qu'ils ont dirigée pendant plus de trente ans. Patrick Balkany est incarcéré depuis début février à Fleury-Merogis. Après avoir effectué cinq mois de détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé, l'ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est retourné en prison en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice. Le placement sous bracelet électronique de son épouse Isabelle a également été révoqué.

Par ailleurs, Patrick Balkany a déposé une requête en aménagement de peine en libération conditionnelle devant le parquet d'Evry, a appris ce même jour l'AFP de sources concordantes. Cette demande, déposée par le biais de ses avocats Me Romain Dieudonné et Robin Binsard, n'a "pas encore été audiencée", a précisé le parquet d'Evry, sollicité par l'AFP. A l'issue de cette audience, la justice décidera de sa libération conditionnelle, de son placement sous bracelet électronique ou de son maintien en détention.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image