Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"J'en suis navrée !" Marine Le Pen rate son départ face à Emmanuel Macron

"J'en suis navrée !" Marine Le Pen rate son départ face à Emmanuel Macron
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
Bourde ou malentendu, Marine Le Pen a démarré trop rapidement son discours dès les premières secondes du débat télévisé de l'entre deux tours des présidentielles. Elle a dû recommencer, tentant de ne pas perdre son sang-froid et gardant son sourire face à son adversaire.

Gilles Bouleau, star de TF1, et Léa Salamé, celle de France 2, ont ouvert le débat télévisé de l'entre deux tours ce 20 avril 2022. Diffusé sur les deux chaînes ainsi que celles de l'information en continu, il oppose Emmanuel Macron, président sortant et leader de La République en marche, à Marine Le Pen, cheffe du Rassemblement nationale. La même affiche qu'il y a cinq ans, avec toutefois plusieurs d'années d'expérience au compteur désormais. Si le premier a exercé durant un mandat, la seconde a retenu les leçons de son débat raté de 2017. Cependant, cette fois, c'est un départ raté qu'elle vient de réaliser.

Peu après l'introduction du duo d'animateurs, Marine Le Pen a démarré son discours sur le pouvoir d'achat avant même que son micro ne soit ouvert. "Marine le Pen c'est vous qui avez été tirée au sort pour prendre la parole en premier", lance Léa Salamé. Mais il y a un malentendu puisque le générique se met à démarrer alors que la leader du RN commence son discours. Gilles Bouleau la coupe poliment pour lui préciser qu'il était prévu que chacun des candidats répondent à la question "en quoi il ou elle serait meilleur(e) que son adversaire.

Confuse, Marine Le Pen prend les choses avec le sourire et s'excuse : "J'ai démarré avant même que vous ne posiez la question, je suis confuse !" Après l'avoir assuré que son temps de parole lui serait restitué, Léa Salamé lui redonne la parole. "J'en suis absolument navrée ! J'en étais à dire que le plus grand atout de la France, c'est son peuple."

La pression est grande pour les deux personnalités politiques. Si selon la journaliste Nathalie Saint-Cricq qui s'était confiée au Parisien car elle avait coanimé le show politique de 2017, le débat ne fait pas basculer dramatiquement les choses, "même si [Marine Le Pen] s'est davantage préparée à ce débat que la première fois en 2017". A l'heure actuelle, le président sortant Emmanuel Macron est crédité de 56,5% des intentions de vote au second tour contre 43,5% pour Marine Le Pen selon le sondage quotidien Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image