Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Je me suis débattue, comme une folle" : Nouvelle plainte contre PPDA, des détails glaçants...

"Je me suis débattue, comme une folle" : Nouvelle plainte contre PPDA, des détails glaçants...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
12 photos
Alors qu'il porte plainte pour dénonciation calomnieuse contre 16 femmes qui l'ont dénoncé, l'ancienne star de TF1 fait de nouveau l'objet d'accusations : les faits remonteraient à 1995 et ils sont détaillés dans l'émission "Complément d'enquête" sur France 2 ce jeudi soir, 28 avril 2022.

Une nouvelle plainte pour viol vise l'ex-présentateur de TF1 Patrick Poivre d'Arvor, a indiqué le 28 avril 2022 le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP et confirmant une information de France Info et de France 2. Déposée à Paris, elle est traitée par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine), compétent en raison du lieu des faits, a précisé le ministère public. Contactée par l'AFP, l'avocate de PPDA Jacqueline Laffont a indiqué ne pas souhaiter réagir. Cette dénonciation apparaît au moment où l'ancien animateur star du JT a lui-même porté plainte, le 26 avril, avec constitution de partie civile pour dénonciation calomnieuse contre 16 femmes. Il fustige le "lot d'excès et de dérives" du mouvement #MeToo, d'après des passages publiés par France info.

Cette plainte contre lui a été déposée un peu avant la diffusion ce jeudi soir sur France 2 de l'émission Complément d'enquête dans laquelle plusieurs femmes accablent l'ancien animateur, relatant des faits de violences sexuelles. On y entend Mathilde (le prénom a été modifié), à l'origine de la nouvelle plainte, dénoncer un viol dans les locaux de TF1 à Boulogne-Billancourt en février 1995.

A l'époque âgée de 24 ans, journaliste tout juste diplômée, elle déclare avoir été invitée dans le bureau de PPDA où il l'aurait "embrassée" puis "basculée sur la moquette". "Il a enlevé mon pantalon, il a enlevé son pantalon et il m'a violée. Je n'avais plus aucun réflexe", décrit anonymement la plaignante.

Selon elle, quelques jours plus tard, "il est venu près de moi, contre moi, il a déboutonné son pantalon, il m'a attrapée par les cheveux, il a approché mon visage de son sexe. Je me suis débattue, comme une folle. C'était d'une telle violence. Il s'est rhabillé, il est parti, sans un mot." La plaignante a également déposé plainte pour tentative de viol, selon une source proche du dossier.

Retour sur le cas PPDA

L'affaire PPDA avait éclaté en février 2021 quand l'écrivaine et journaliste Florence Porcel avait porté plainte, accusant l'ancien présentateur de lui avoir imposé un rapport sexuel en 2004 et une fellation en 2009. Une enquête préliminaire avait ensuite été menée pendant quatre mois par le parquet de Nanterre, au cours de laquelle 23 femmes avaient témoigné. La majorité des faits dénoncés étant prescrits, l'enquête avait été classée sans suite en juin.

La plainte de PPDA à l'encontre de Florence Porcel, pour dénonciation calomnieuse, avait également été classée. Fin novembre, l'écrivaine s'était constituée partie civile afin de provoquer la saisine d'un juge pour enquêter de nouveau sur les faits non prescrits qu'elle dénonce. L'information judiciaire, ouverte en décembre 2021, suit son cours.

Une deuxième enquête pour viol est également menée à Nanterre, cette fois par des magistrats du parquet, pour des faits apparaissant prescrits.

Des femmes concernées par l'affaire ont réagi suite à la plainte pour dénonciation calomnieuse de l'ex-journaliste et écrivain.

Patrick Poivre d'Arvor reste présumé innocent des faits reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Considérée comme une pathétique diversion pour ces femmes, cette plainte leur permettra d'être de nouveau entendues par la justice comme elles s'en félicitent, plus que jamais soudées contre la figure cathodique qui semblait intouchable et est devenu un paria aujourd'hui.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image