Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Affaire PPDA : Sept femmes l'accusent et sortent de l'anonymat, qui sont-elles ?

Affaire PPDA : Sept femmes l'accusent et sortent de l'anonymat, qui sont-elles ?
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Sur les huit femmes qui accusent Patrick Poivre d'Arvor dans les colonnes de Libération, sept le font à visages découverts. L'ancienne gloire de TF1 et de son journal télévisé, qui nie formellement les attaques, est de nouveau sous les projecteurs à travers leur récit face au quotidien qui s'est également procuré les procès verbaux de l'enquête. Celle-ci a été classée sans suite par le parquet de Nanterre, en raison de la prescription de la majorité des faits rapportés.

Après quatre mois d'investigation, huit plaintes - la première viendra de Florence Porcel - et les témoignages de 23 femmes, le parquet de Nanterre indique le 24 juin 2021 que l'enquête contre Patrick Poivre d'Arvor pour viols est classée sans suite pour "prescription" ou pour "insuffisance de preuves". Dans les colonnes de Libération, huit femmes livrent désormais leurs témoignages. Sept d'entre elles ont décidé de parler à visage découvert, faisant un pied de nez à PPDA qui remarquait sur le plateau de Quotidien que les attaques que l'on faisait contre lui étaient faites dans l'anonymat. L'ex de Claire Chazal a lu cette enquête de Libération et l'a commentée ainsi : "Cette tentative de contournement médiatique d'une décision d'ordre judiciaire me semble regrettable, inquiétante, et dangereuse." Qui sont ces femmes qui veulent révéler un autre visage de l'animateur historique du JT de 20 heures, évincé de TF1 en 2008 ?

Stéphanie Khayat

Journaliste à France Télévisions, Stéphanie Khayat officie dans Télématin sur France 2. Passionnée de littérature, elle a signé La bibliothèque des écrivains - Le livre qui a changé leur vie (éditions Flammarion). Son compte Instagram regorge de références aux livres, et à la culture. Elle y célèbre régulièrement des auteurs et des autrices tout en publiant parfois des instants de vie.

De quoi accuse-t-elle PPDA ? Alors journaliste à France Télévisions, elle dit avoir subi deux viols dans le bureau du journaliste à TF1 : l'un en 1994, l'autre en 1997. Lors du premier viol, survenu dans le bureau de l'animateur, elle était anorexique. Elle a expliqué à l'officier de police que la conversation avec le journaliste, qu'elle était venue voir pour passer un entretien d'embauche à LCI, avait tourné autour de la question des troubles alimentaires et de la fille de PPDA, Solenn, qui en souffrait à l'époque et s'est suicidée en janvier 1995. "A aucun moment, je n'ai consenti à cet acte sexuel. [...] Pour une personne anorexique, avoir un rapport sexuel, ce n'est pas un plaisir. Je n'avais aucun désir, aucune envie, aucun plaisir. J'étais dégoûtée par mon corps et par le corps des autres.", confie Stéphanie Khayat dans Libération.

Hélène Devynck

Scénariste et ancienne journaliste à LCI, Hélène Devynck (55 ans) affirme avoir été victime d'un viol au domicile de Patrick Poivre d'Arvor en 1993. D'après sa page Wikipédia, elle a été assistante de PPDA de 1991 à 1993. En 1994, elle participe à la création de la chaîne d'information continue LCI, sur laquelle elle présente les journaux dans la tranche de Michel Field qui précède le JT. Après avoir rejoint i>Télé en 2009, elle cofonde en 2010 avec Jérôme Bertin, ex-présentateur sur LCI, une agence de communication baptisée In&Off.

Son mariage de 2011 à 2020 avec Emmanuel Carrère, père de sa fille, a également mis la lumière sur elle. En effet, l'écrivain cite régulièrement Hélène Devynck dans ses ouvrages tels que Un roman russe, Limonov, Le Royaume, D'autres vies que la mienne et plus récemment Yoga. Ce dernier a fait l'objet de controverses : L'ex-épouse de l'écrivain avait estimé que celui-ci n'a pas respecté le contrat selon lequel elle ne devait pas figurer dans son roman. L'ancien couple a également adapté le livre de Florence Aubenas Le Quai de Ouistreham pour le cinéma.

Aude Darlet

Employée d'une compagnie aérienne âgée de 48 ans, Aude Darlet assure avoir subi une agression sexuelle dans le bureau de l'ex-présentateur du JT en 2002, qui l'avait invitée à assister au 20 heures. Elle raconte comment le présentateur l'aurait harcelée au téléphone et agressée sexuellement et dénonce l'omerta autour de son témoignage: "J'ai raconté cette histoire à tout le monde, je n'ai jamais lâché." De son côté, l'ex-présentateur du JT avait déclaré à propos de ces accusations que son témoignage était "fantaisiste".

Emmanuelle Dancourt

Agée aujourd'hui de 47 ans, Emmanuelle Dancourt est "journaliste pour la chaîne KTO [Visages inattendus de personnalités] lorsqu'elle se rend à TF1 en 2008 pour interviewer le présentateur. Elle raconte qu'une fois dans son bureau, celui-ci l'a agressée sexuellement", lit-on dans Libération. Ce que dément formellement PPDA. Quand elle le menace de tout raconter à son associé, Dominique Ambiel, qui produisait l'émission Le Bateau livre (France 5), dans laquelle elle était chroniqueuse, PPDA aurait immédiatement arrêté le harcèlement qu'il aurait continué après leur rencontre.

Mère de trois enfants, originaire de Suisse, elle a décidé de parler pour protéger sa fille, les filles, de prédateurs tels que celui qu'elle pense être Patrick Poivre d'Arvor.

Cécile Thimoreau

Ex-reporter à TF1 durant quatorze ans, Cécile Thimoreau (56 ans) affirme avoir subi une agression sexuelle chez Patrick Poivre d'Arvor en 1996 ou 1997. Aujourd'hui professionnelle du secteur médico-social, elle est devenue Secrétaire générale d'ERASME, école de formation et de recherche en travail social.

Accusant Patrick Poivre d'Arvor de coups de téléphone nocturnes et insistants, elle a vu ses appels cesser quand elle a prévenu Robert Namias, à l'époque rédacteur en chef du 20 heures. Une conversation que ce dernier nie à Libération : "Je n'ai jamais été saisi d'une plainte, orale ou écrite, sur une agression ou un viol commis par Patrick Poivre d'Arvor. Si cela avait été le cas, j'aurais agi."

Muriel Reus

Ex-vice-présidente d'une filiale du groupe TF1 et dirigeante de société, Muriel Reus (63 ans) a déclaré avoir fait l'objet d'une tentative d'agression sexuelle dans le bureau du journaliste en 1995. "Lors de son audition, Muriel Reus s'est montrée formelle : 'La direction de TF1 savait ce que PPDA faisait aux femmes'", écrit Libération. Mais les exécutifs de TF1 Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte sont désormais décédés.

Fondatrice et présidente de l'association "Femmes avec...", Muriel Reus veut "contribuer à l'amélioration de la place et du respect des femmes dans la société". Elle tient également le rôle de Lieutenant-Colonel (ESR) au sein de la Gendarmerie Nationale en lien avec son engagement associatif et citoyen.

Cécile Delarue

La journaliste Cécile Delarue (43 ans) raconte avoir été la cible de harcèlement sexuel lors de son passage à TF1 comme journaliste en 2002-2003. Elle clame avoir repoussé les avances de PPDA avant d'être virée de la chaîne, en 2003.

Maman de deux enfants et également autrice, Cécile Delarue a signé de nombreux portraits pour l'émission Sept à Huit de TF1. Puis, c'est pour France 2, I-Télé et BFM TV qu'elle offre ses services. Installée aux Etats-Unis depuis 2011, elle a plusieurs livres à son actif : Black out, sur un serial killer qui a tué dix femmes afro-américaines, No Access, Chroniques de Los Angeles et un ouvrage culinaire, Voilà ! Effortless French Cookbook.

Sept femmes à visages découverts, aux profils différents ou qui se croisent, face à un seul homme, le plus puissant du PAF durant des décennies.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image