Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire des rumeurs sur le couple présidentiel : Nicolas Sarkozy se lance dans une guerre et... Benjamin Biolay porte plainte !

Mars est un mois sombre du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy. Il a débuté avec des folles rumeurs concernant sa vie privée, suite à une publication dans la nuit du 8 au 9 mars sur un blog hébergé par le site internet du Journal du Dimanche, jdd.fr. Le post est retiré le lendemain, mais il a eu le temps de faire des dégats et le tour du monde des médias : la une du Indian Times et les choux gras de la presse britannique et internationale.

Cette rumeur a été démentie par les principaux protagonistes de manières différentes : Carla clame son amour sur Sky News, Sarkozy envoie paître un journaliste qui l'interroge dessus et Chantal Jouanno s'insurge contre ces attaques. Près d'un mois après, et malgré le fait que la majorité de la presse française se soit soigneusement gardée de relayer cette fausse histoire, mis à part France 24, Le Post et Slate.fr, - pas du tout pour donner corps à cette rumeur, mais dans une revue de presse - la colère du président de la République ne s'est pas apaisée, bien au contraire !

Alors qu'il a de sérieux soucis avec sa cote de popularité au plus bas des sondages et la défaite aux élections régionales, notre dirigeant se lance dans une véritable guerre. Selon une exclusivité du NouvelObs.fr, poussé par l'Elysée - la colère de Nicolas et Carla est paraît-il terrible, rapporte la journaliste du Nouvelobs.fr -, Le Journal du Dimanche porte plainte contre X pour "introduction frauduleuse de données dans un système informatique", afin de "permettre l'ouverture d'une enquête préliminaire et des investigations policières". Le blog, dit la plainte, a été posté "en fraude des procédures habituelles, ce qui affecte la crédibilité de la société et lui cause un préjudice important de réputation".

Des têtes sont déjà tombées mais cela ne suffit pas semble-t-il. Deux salariés du groupe Newsweb, qui édite entre autres le site lejdd.fr : le directeur général des opérations de Newsweb, filiale de Lagardère active, Michael Amand, "démissionne". Un employé du service marketing, véritable auteur du blog polémique, dont l'identité avait été masquée les premiers jours suivant cette affaire, donne lui aussi sa "démission". En fait, le directeur du site internet reconnaît - après avoir assuré que ce fameux blogueur est un anonyme hébergé par le site et qu'il est impossible de retrouver sa trace - que le blog a été posté depuis son domicile... par un membre de son équipe. Ce collaborateur, explique Marie-France Etchegoin la journaliste du Nouvel Obs, non journaliste, avait pour mission de "faire du buzz" : en fait, attirer les internautes avec des infos croustillantes ! Pour une réussite, c'est une réussite qui a dépassé toutes ses espérances ! Comme nous vous l'expliquions il y a quelques jours, il est très tentant pour des sites internet d'accepter des "contributeurs" (des gens qui ne font pas partie de la rédaction mais peuvent poster des news sous la bannière du site) car cela génère un trafic important... mais à quel prix !

Pourtant, en remontant aux sources originelles de cette rumeur, il s'agit de réflexions personnelles, et non l'étendard d'un média particulier. Tout est parti du Twitter d'un certain Franck - renvoyé depuis de la Warner où il travaillait selon nos informations - et selon le site Arrêt sur Images, c'est le premier journaliste a avoir parlé de "la rumeur". Le site d'analyse des médias a retracé le cheminement de la rumeur : le 24 février, Franck poste un tweet concernant le couple présidentiel, cependant, dès le 17 février, un Twitteur avait déjà évoqué ce sujet, sans être repris.

C'est de ce twitter personnel qu'un journaliste a pris l'information, mais sur son twitter personnel également. D'autres blogs la reprennent, mais lorsque la rumeur est associée au nom d'un média considéré comme sérieux, le Journal du Dimanche, les choses prennent de l'ampleur. La version papier du JDD ne reprend pas évidemment l'info, il s'agit d'une évocation dans le blog hébergé par le site du journal, mais l'amalgame est vite fait à l'étranger. La question est de savoir si le statut des tweets (messages sur Twitter) est considéré comme privé ou public.

Lancer une attaque judiciaire montre sutout que le président de la République estime qu'il s'agit d'attaques visées et préméditées et veut coûte que coûte trouver un coupable. Il ne faut pas tomber non plus dans la "théorie du complot", ce que l'Elysée semble être en train de faire ! Rappelons que dans cette fameuse théorie, une femme importante dans les médias dit toujours à ses clients : "La théorie du complot c'est 95 % de conneries et 5% de vérité", elle a raison. La vindicte présidentielle animée par Pierre Charon, conseiller de Nicolas Sarkozy, qui déclare, "nous faisons de cette ignominie un casus belli, nous voulons aller jusqu'au bout pour que cela ne se reproduise plus jamais", paraît bien disproportionnée... Si maintenant les sottises qui se disent le matin à la machine à café finissent par une enquête de police, c'est pire que big brother ! Quand on lit que les services du procureur de la République, Jean-Claude Marin, confirment l'enquête préliminaire et que l'Elysée déclare au Nouvel Obs : "Il y a encore des choses à découvrir, cette plainte permettra de reconstituer l'environnement des fautifs. De voir qui a parlé à qui"... Ils sont tous devenus paranoïaques ou quoi ?

De son côté, le quatrième "protagoniste" de l'affaire, mis également en cause par ces rumeurs idiotes, le chanteur-compositeur Benjamin Biolay a décidé d'attaquer les médias qui ont cité son nom à côté de celui de Carla Bruni-Sarkozy, indique Le Parisien, comme France 24 qui en avait parlé lors d'une revue de presse étrangère. De son côté, la chaîne se sent protégée comme elle l'affirme au Parisien. "Dans cette revue de presse, il est répété qu'une rumeur n'est pas une information. Il n'y a aucune ambiguïté, notre travail est inattaquable", dit Vincent Giret, directeur de l'information de la chaîne à qui Biolay réclame 20 000 euros de dommages et intérêts.

Le dénouement de cette affaire risque, avant de clore véritablement le débat, de faire couler beaucoup d'encre et de coûter de l'argent aux contribuables pour faire une enquête folle sur des rumeurs idiotes. Le président n'aurait-il pas d'autres soucis ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Patrick Balkany mis en examen : l'ancien maire accusé de détournement de fonds
Patrick Balkany mis en examen : l'ancien maire accusé de détournement de fonds
Angèle, vexée par une caricature, fait part de sa colère sur Instagram.
Angèle, vexée par une caricature, fait part de sa colère sur Instagram.
Camille Lellouche annonce l'annulation de son spectacle sur Instagram (25 octobre 2020).
Camille Lellouche annonce l'annulation de son spectacle sur Instagram (25 octobre 2020).
Aya Nakamura, absente de l'émission "Quotidien" sur TMC.
Aya Nakamura, absente de l'émission "Quotidien" sur TMC.
Fabienne Carat dans Plus belle la vie - France 3
Fabienne Carat dans Plus belle la vie - France 3
Angèle, vexée par une caricature, fait part de sa colère sur Instagram.
Angèle, vexée par une caricature, fait part de sa colère sur Instagram.
Brigitte Macron dans "Le Grand concours des animateurs" sur TF1, présenté pour la première fois par Alessandra Sublet, une édition spéciale Pièces Jaunes qui a permis de récolter 75 000 euros.
Brigitte Macron dans "Le Grand concours des animateurs" sur TF1, présenté pour la première fois par Alessandra Sublet, une édition spéciale Pièces Jaunes qui a permis de récolter 75 000 euros.
Bande-annonce du concert organisé par Mika au profit de Beyrouth, diffusé le 19 septembre 2020.
Bande-annonce du concert organisé par Mika au profit de Beyrouth, diffusé le 19 septembre 2020.
Philippe Etchebest vient en aide à Séverine et ses soeurs les jumelles Mylène et Mélanie dans "Cauchemar en cuisine".
Philippe Etchebest vient en aide à Séverine et ses soeurs les jumelles Mylène et Mélanie dans "Cauchemar en cuisine".
 Ludivine Rétory dans l'émission "TPMP : ouvert à tous", sur C8.
Ludivine Rétory dans l'émission "TPMP : ouvert à tous", sur C8.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image