Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire DSK, seconde menace de procès : Nafissatou Diallo porte plainte au civil

Après une offensive médiatique spectaculaire et controversée, Nafissatou Diallo et ses avocats portent plainte contre Dominique Strauss-Kahn au civil. Une plainte qui permettrait à la femme de chambre guinéenne de 32 ans de demander, au cours d'un procès, des dommages et intérêts qui restent à déterminer, mais forcément substantiels !

L'AFP s'est procuré le document long de 17 pages, signé des avocats de Diallo, dans lequel est décrite en détail "l'agression violente et sadique" qu'elle aurait subie le 14 mai dans la chambre 2806 du Sofitel, alors qu'elle s'apprêtait à "faire son travail de femme de chambre". Dominique Strauss-Kahn y est accusé d'avoir "infligé volontairement une détresse émotionnelle à Mme Diallo", une agression "intentionnelle, brutale et violente, ce qui a conduit à humilier, rabaisser et violer [la] dignité [de Mme Diallo] en tant que femme".

Comme elle l'avait fait à la télévision, de manière souvent graphique, Diallo revient avec force détails sur les sévices qu'elle dit avoir subis et assure que les blessures émotionnelles et mentales qui ont suivi ont été telles "qu'elle pourrait ne jamais s'en remettre".

La plainte affirme aussi que Dominique Strauss-Kahn a agressé des femmes dans "des chambres d'hôtels du monde entier". Nafissatou Diallo "refuse d'être réduite au silence par les défenseurs de DSK, mais aussi par ses enquêteurs privés et autres conseils en relations publiques qui ont propagé la thèse d'un acte sexuel consenti".

Kenneth Thompson, brillant avocat de Nafissatou Diallo, demande la tenue d'un procès dans un tribunal du Bronx où la plainte a été déposée et où la victime présumée habite avec sa fille de quinze ans. Selon l'AFP, ils s'agit d'une juridiction réputée favorable aux victimes dans ce type d'affaires. Concernant les dommages et intérêts, le montant est "à déterminer lors du procès".

Pour la défense de DSK, la ligne de conduite est la même : "Nous affirmons depuis le début que les motivations de Me Thompson et de sa cliente ne sont autres que de se faire de l'argent", ont affirmé William Taylor et Benjamin Brafmann dans un communiqué. "Le dépôt de cette plainte fait tomber tous les doutes sur cette question. La plainte au civil n'a aucune valeur et M. Strauss-Kahn va la combattre vigoureusement."

Dominique Strauss-Kahn est toujours sous le coup de sept chefs d'accusations au pénal, dont l'enquête est diligentée par le procureur Cyrus Vance. Le 1er juillet, après l'apparition de failles dans le discours de la victime présumée, le procureur relâchait DSK sur parole et rendait à Anne Sinclair sa caution de 6 millions de dollars. Nafissatou Diallo s'est depuis expliquée, huit heures, devant le procureur, le 27 juillet, à propos d'une conversation téléphonique en langue peul enregistrée le 15 mai avec un détenu à qui elle aurait déclaré "Ne t'inquiète pas. Ce type a beaucoup d'argent, je sais ce que je fais". Diallo et son avocat assurent qu'il y a eu malentendu de traduction.

La prochaine audience - dejà repoussée précédemment au 1er août - doit se tenir maintenant le 23 août. Le camp de l'ancien patron du FMI attend que le procureur laisse tomber les poursuites... ce qui ne troublerait en rien la procédure engagée au civil. C'est donc une double menace qui pèse sur Dominique Strauss-Kahn, sans compter le volet français de l'affaire avec la poursuite de l'enquête préliminaire sur les accusations portées à son encontre par Tristane Banon.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Thierry Olive, agriculteur de "L'amour est dans le pré", raconte avoir été agressé à la hache, dans "Touche pas à mon poste".
Thierry Olive, agriculteur de "L'amour est dans le pré", raconte avoir été agressé à la hache, dans "Touche pas à mon poste".
Gabriel Matzneff : "Vanessavirus", ce livre réponse qu'il tente de publier à tout prix
Gabriel Matzneff : "Vanessavirus", ce livre réponse qu'il tente de publier à tout prix
Jeane Manson et Richard Berry accusés d'inceste - Shirel réagit : "Jamais, ô grand jamais"
Jeane Manson et Richard Berry accusés d'inceste - Shirel réagit : "Jamais, ô grand jamais"
Gérard Louvin et son mari accusés de viol : d'autres hommes portent plainte
Gérard Louvin et son mari accusés de viol : d'autres hommes portent plainte
Simon Bowes-Lyon menotté : le cousin de la reine Elizabeth en prison pour agression sexuelle
Simon Bowes-Lyon menotté : le cousin de la reine Elizabeth en prison pour agression sexuelle
Julien Tanti agressé et braqué plusieurs fois : "C'est dur à vivre au quotidien..."
Julien Tanti agressé et braqué plusieurs fois : "C'est dur à vivre au quotidien..."
Richard Berry accusé d'inceste : visée par la plainte, son ex Jeane Manson sort du silence
Richard Berry accusé d'inceste : visée par la plainte, son ex Jeane Manson sort du silence
Laeticia Hallyday, le sang glacé : un effroyable témoignage la bouleverse, tout comme Laura Smet
Laeticia Hallyday, le sang glacé : un effroyable témoignage la bouleverse, tout comme Laura Smet
Marine Lorphelin, son compagnon agressé au couteau : pas de prison pour l'auteur des faits
Marine Lorphelin, son compagnon agressé au couteau : pas de prison pour l'auteur des faits
 Yunice Abbas dans l'émission On est en direct sur France 2.
Yunice Abbas dans l'émission On est en direct sur France 2.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image