Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Gérard Louvin, qui savait ? Témoignages, accusations et défenses...

Affaire Gérard Louvin, qui savait ? Témoignages, accusations et défenses...
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
15 photos
Le célèbre producteur Gérard Louvin et son compagnon sont au coeur de plusieurs accusations. Le magazine" L'Obs" l'a interviewé ainsi que ceux qui l'accusent et s'est intéressé aussi aux rumeurs qui courent depuis des années sur le couple.

Gérard Louvin et Daniel Moyne sont visés par cinq plaintes pour des faits de viol et de complicité de viol sur mineurs, dont l'une provenant d'Olivier A., le neveu de Gérard Louvin. L'Obs s'est intéressé aux rumeurs autour du couple, dont certaines remontaient à des années.

C'est avec son avocat Me Christophe Ayela que Gérard Louvin a accepté de parler au magazine. Soutenu par des proches, dont un patron de chaîne de télé ou encore un humoriste, Gérard Louvin a toujours nié les accusations le visant et dénonce un chantage de la part de son neveu. Si L'Obs a donné la parole à Florent Pagny qui a bien connu le producteur au début de sa carrière et à Jean-Pierre Foucault qui le défend une deuxième fois, le journal a aussi questionné ceux qui l'accusent.

Témoignage d'Olivier A.

"Tout le monde dans leur entourage professionnel, m'a vu collé à eux, depuis l'âge de 13 ans, défoncé, dopé et personne ne s'est posé la question de savoir pourquoi j'étais si mal", lance Olivier A., 47 ans. En présence lui aussi de son avocat, le fameux neveu a expliqué comment le compagnon de Gérard Louvin s'est rapproché de lui. Les premières caresses commencent dans l'appartement du couple à Boulogne lorsqu'il a 10 ou 11 ans : "Daniel vient, se coucher contre moi." Daniel est celui qui lui apprend la masturbation, la fellation. La sodomie, arrive quelques années plus tard. Des actes qui se font "sans violence, en silence, naturellement, comme un jeu familial". Olivier A. précise ensuite : "Daniel m'envoie dans la chambre voisine pour dire bonsoir à mon oncle, qui ne posait aucune question." Il y a peu, sur BFMTV, Olivier A. précisait : "Gérard, c'est mon sang, je pense que c'est pour ça qu'il a toujours fait en sorte de ne pas me toucher." Vers l'âge de 12 ans, le couple demande au neveu de venir avec un copain. Ce sera Daniel, 13 ans, qui deviendra "le jouet de Gérard" à 15 ans. Sur BFMTV encore, Olivier A. expliquait : "Daniel vient me voir dans la chambre où je me trouve avec mon ami, il nous met un film porno pour nous éveiller. Daniel dirige un peu, demande des fellations, des masturbations. Pendant ce temps, Gérard est dans la chambre à côté, il lit son livre."

"Il m'a fait un chantage en 2015 je n'ai pas cédé, il me pourrit la vie mais bon il a vécu près de trente années avec moi, travail, loisirs... mais je n'ai pas dû lui en donner assez", nous explique Gérard Louvin. E effet, dans le diaporama, des photos de Oliver A. en vacances chez Gerard Louvin, à 30 ans... il parait être très heureux, ni drogué, ni dopé, ni défoncé...

Grégory C., Thomas et Mathieu

Grégory C. (46 ans) qui a aussi porté plainte était présenté comme "le neveu de Grenoble" de Daniel Moyne. Il a rencontré l'homme à l'âge de 13 ans par l'intermédiaire d'un copain. Daniel a joué les pères de substitution pour lui car le sien était mort. Grégory C. estime avoir été sous une emprise et raconte : "Après avoir abusé de moi, Daniel me disait : 'Va faire un petit câlin à Gérard, il en a besoin, il a beaucoup travaillé.' J'y allais". Puis il revient sur le sujet des rumeurs, sur "ceux qui savaient" : "Tous ces 'neveux' aux repas, et personne ne s'en étonnait ? Soit on était une très grande famille, soit il n'y avait que des cons à table ! Je me souviens de leurs regards, il y avait de la gêne, jamais aucune question. C'était peut-être des bruits de couloir, mais on était tous dans le même couloir !"

Les deux hommes (Olivier A. et Grégory C.) auraient fait des confidences il y a bien des années sur ce qu'il se passait mais, personne n'en a le souvenir. Pas même Michèle Laroque citée par Grégory C. à qui il se serait confié en 1998.

Il y a quelques années, Gérard Louvin et Daniel Moyne ont reconnu des actes sexuels avec des adolescents mais consentis et alors qu'ils avaient 15 ans. Il s'agit d'Olivier et Thomas qui étaient donc "consentants", voire "demandeurs" et qui "s'amusaient bien entre eux", avait lâché Gérard Louvin.

Mathieu, lui, au début des années 1990 se souvient de Daniel qui enclenche un porno et l'embrasse dans le cou. Il avait 14 ans, l'a repoussé et a crié.

Des rumeurs depuis 30 ans

Dans L'Obs, on apprend qu'Alain Chamfort aurait mis en garde une ex-collaboratrice de Glem (Gérard Louvin Editions Musicales) dans les années 1980 sur des "gestes tendancieux de Daniel vis-à-vis de son fils". Le chanteur a depuis coupé les ponts avec Louvin et son compagnon. Une anecdote réfutée par Gérard Louvin. "Gérard Louvin n'avait pas besoin de violer, ils étaient harcelés !", lancent des anciens collaborateurs. Julien Courbet, lui, ajoute n'avoir jamais vu de gestes équivoques.

Les rumeurs, Gérard Louvin en a l'habitude. Il explique les subir depuis bientôt trente ans : "Ces rumeurs sont nées en 1992, quand j'ai adopté mon fils. Elles montrent l'homophobie dans laquelle on a vécu avec Daniel." L'Obs rappelle qu'à l'époque, il était le deuxième père célibataire en France à avoir obtenu l'agrément d'adoption, grâce à l'Aspeca, une association de parrainage d'enfants défavorisés. Association qui entend des rumeurs de parties fines avec des mineurs et qui remercie Gérard Louvin, lequel en était devenu le directeur. Et puis il y a eu un coup de fil anonyme disant que Louvin et son compagnon abusaient de leur fils adoptif en 2000. Ledit fils adoptif a affirmé que son père et le compagnon de celui-ci ne lui ont jamais fait de mal. Une enquête préliminaire avait été ouverte. En 2011, une lettre disait que le producteur était à la tête d'une organisation pédophile. La police n'avait alors rien trouvé.

Certains prénoms ont été changés.

Gérard Louvin et son mari Daniel Moyne restent présumés innocents des faits qui leur sont reprochés. Une plainte a été déposée par le couple pour "chantage" après les accusations d'Olivier A. Une enquête est ouverte.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image