Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Agression de Kheira Hamraoui : nouveau rebondissement pour Aminata Diallo !

Agression de Kheira Hamraoui : nouveau rebondissement pour Aminata Diallo !
Par Lise Normandie Journaliste
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
13 photos
Quelques jours après avoir été mise en examen pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" dans l'affaire de l'agression de Kheira Hamraoui, et après avoir été placé en détention provisoire, Aminata Diallo est à nouveau libre, mais sous contrôle judiciaire.

Aminata Diallo est une femme libre !

La footballeuse de 27 ans mise en examen vendredi dernier pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" et placée en détention provisoire, a été remise en liberté ce mercredi 21 septembre 2022 et placée sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Versailles à l'AFP. Aminata Diallo est soumise à un contrôle judiciaire très strict, le parquet à néanmoins immédiatement fait appel à cette remise en liberté.

L'internationale française a été mise en examen comme quatre autres personnes, suspectée d'être la commanditaire de l'agression de son ancienne coéquipière au PSG Kheira Hamraoui, sur fond de rivalité sportive. "Madame Diallo a souhaité un débat différé" devant le juge des libertés et de la détention, après sa mise en examen, "et dans l'attente elle a été incarcérée provisoirement", avait expliqué le parquet de Versailles dans un communiqué. Les quatre autres personnes poursuivies sont nées entre 1999 et 2003 et un cinquième personne, liée au grand banditisme, est également suspectée d'être liée à l'affaire. "Tous les quatre mettent en cause Madame Diallo (...) comme étant la commanditaire des violences, pour lui permettre d'occuper le poste de la victime lors de compétitions à venir", avait expliqué le parquet. Parmi ces quatre hommes, "trois reconnaissent leur présence sur les lieux et indiquent connaître le motif de leur recrutement et de leur présence. Le quatrième homme reconnaît quant à lui avoir porté des coups à la victime", avait précise le parquet. Deux ont été incarcérés et les deux autres placés sous contrôle judiciaire.

Après l'agression le 4 novembre de Kheira Hamraoui, 32 ans et 39 sélections en équipe de France, l'hypothèse d'une rivalité entre les deux joueuses du Paris SG, évoluant au même poste de milieu de terrain, avait été envisagée. Aminata Diallo, qui compte sept sélections en équipe de France, a toujours vivement contesté être impliquée. En novembre 2021, elle avait déjà été placée en garde à vue, avant de ressortir libre, sans charge retenue contre elle. Depuis sa mise en examen, de nombreux éléments accablants ont fuité, tendant à prouver que sa rivalité avec Kheira Hamraoui était devenue obsessionnelle. Au point de révéler la relation extra conjugale entre Eric Abidal et Kheira Hamraoui, qui a conduit l'ancien footballeur au divorce.

Retour sur l'agression

Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui avait été agressée à Chatou (Yvelines) à coups de barres de fer et frappée sur les jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo, alors qu'elles rentraient en voiture d'un dîner d'équipe. La joueuse avait été ensuite conduite à l'hôpital pour recevoir des points de suture. "J'ai vécu un vrai guet-apens. Ces individus m'attendaient derrière un camion. Ils étaient au bon endroit, au bon moment. Comment ont-ils pu être si bien renseignés? C'est autant de questions sans réponse encore aujourd'hui", avait-elle déclaré au journal L'Equipe en juin. Cette affaire avait totalement déstabilisé le vestiaire du PSG et eu un impact négatif sur les performances sportives des deux joueuses.

La relation de Kheira Hamraoui avec plusieurs de ses coéquipières, notamment Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, s'était fortement dégradée, ces dernières lui reprochant la première garde à vue d'Aminata Diallo. Au printemps, le conseil de Kheira Hamraoui avait alerté le PSG sur "une campagne de harcèlement et de dénigrement" menée par plusieurs joueuses contre sa cliente.

Dans un courrier envoyé au club, il accusait Aminata Diallo d'avoir, au cours de la saison, "interpellé" le garde du corps de Kheira Hamraoui pour "menacer" cette dernière ou encore de l'avoir directement "insultée".

Sous contrat avec le club parisien jusqu'en juin 2023, Kheira Hamraoui est tenue à l'écart du groupe professionnel depuis le début de la saison 2022-2023. Une situation qu'elle a fait constater par un huissier durant un entraînement la semaine passée. Il y a quelques jours, elle a été réintégrée au groupe.

Aminata Diallo reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture définitive de ce dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image