Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alicia Keys : Envoûtante pour son show du All Star Game devant son fils Egypt

7 photos
Lancer le diaporama

Décidément, Alicia Keys est de tous les événements sportifs majeurs aux États-Unis... Après le Superbowl, où elle a interprété avec brio et un piano l'hymne national, elle a pris le micro pour animer la mi-temps du All Star Game qui se déroulait à Houston ce dimanche 17 février et opposait les meilleurs joueurs de la NBA dans un match de gala.

Après avoir passé la première mi-temps au côté de Beyoncé et Jay-Z, son adorable petit Egypt dans les bras, la jeune femme a enflammé le Toyota Center avec quelques-uns de ses plus beaux titres. Depuis le premier rang, son compagnon Swizz Beatz et leur petit garçon ne pouvait qu'apprécier le show. Pour l'occasion, elle avait revêtu une tenue intégralement blanche sur un pantalon de cuir noir et un petit haut aux motifs géométriques et métalliques, découvrant son ventre diablement sexy.

La belle a ouvert la soirée en reprenant son hit planétaire, Empire State of Mind, seule au piano, dans une chanson hommage à New York dont des photos étaient projetées derrière elle sur un écran géant. Bien vu pour un All Star Game se déroulant à Houston. Puis Alicia Keys a poursuivi avec son dernier titre, Girl on Fire, chanté dans une version très particulière, plus proche du reggae. Loin de rester derrière son piano, la jeune femme de 32 ans a pris place au milieu de ses danseurs, dévoilant une paire de baskets d'un noir de jais, en cuir à liseré rouge et enchaînant les mouvements sans lâcher son micro. Le mini-show d'une dizaine de minutes s'est poursuivi avec son tube récompensé No One, avant de conclure avec New Day, écrit en collaboration avec 50 Cent et Dr. Dre.

Malgré un temps limité, Alicia Keys a su enflammer la salle, séduisant joueurs et fans, laissant sur son compte Twitter un message qui en disait long sur le plaisir qu'elle avait pu prendre, usant d'une expression typiquement américaine signifiant un plaisir proche de l'extase... Avant elle, John Legend et NeYo avaient ouvert le bal lors de la présentation des joueurs, le premier ayant le privilège de chanter l'hymne national. Mais au final, c'est bien Alicia Keys et sa superbe performance qui ont enthousiasmé le Toyota Center...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image