Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Amanda Lear en couple avec Dali : un ménage à trois avec la femme du peintre qui a tourné court

Amanda Lear en couple avec Dali : un ménage à trois avec la femme du peintre qui a tourné court
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
20 photos
Dans les années 1960-1970, Amanda Lear et Salvador Dali formaient un duo star des soirées parisiennes. Sauf qu'il s'agissait en fait d'un trio, puisque l'artiste surréaliste était marié à Gala. Une relation à trois qui a duré un temps...

Si l'enfance d'Amanda Lear reste entourée de mystère, selon son propre souhait, ses années de jeune étudiante en art à Paris sont davantage connues du public, et pour cause : c'est à ce moment qu'elle a rencontré Salvador Dali. Nous sommes alors au début des années 1960 et le peintre surréaliste en fait sa nouvelle muse, mais pas seulement, puisqu'ils ont vécu une relation qui a duré près de quinze ans... Sauf que le célèbre artiste catalan était marié !

Dali était en effet marié à Gala, sa première muse, depuis 1934. Cette dernière était une migrante russe rencontrée à Paris à la fin des années 1920, alors qu'elle était la femme du poète français Paul Eluard. Lorsque Dali fait la connaissance d'Amanda Lear, lui est un artiste reconnu de plus de 60 ans et elle, un jeune mannequin de 18 ans qui fait la fête entre Paris et Londres. "J'étais tombée sous le charme de ce type qui me récitait des vers de García Lorca et me comparaît à la Melencolia de Dürer, avait raconté Amanda Lear à Vanity Fair en 2015. Un monsieur adorable, en somme, qui vous annonçait qu'il était impuissant autour d'un thé dans sa suite du Meurice."

Puis est venu le moment de rencontrer l'impressionnante Gala. "Ce n'est pas une femme facile. Il va falloir faire bonne impression. Mettez du violet sur les yeux, faites bien le chignon-banane, enfilez une minijupe", aurait indiqué Dali à Amanda Lear. Cette dernière s'est finalement retrouvée face à "une femme d'un certain âge, élégante et toute ratatinée" : "Elle toussait beaucoup, ne supportait pas la fumée, ouvrait grand les fenêtres et hurlait que tout le monde sentait mauvais. Quant à Dalí, il me vendait comme un aspirateur : 'Regardez comme elle est belle', disait-il. 'Tournez-vous, tournez-vous, marchez ! – Il faudrait qu'on la voie au soleil', a dit Gala."

Elle n'en pouvait plus

Amanda Lear est alors pleinement adoptée par le couple, qui l'invite à passer du temps dans sa maison de Port Lligat, en Catalogne. Ce "trouple" dure plusieurs années, sans aucune rivalité, avant de finalement se séparer progressivement. "Un jour, Gala m'a confié qu'elle en avait un petit peu marre, au bout de cinquante ans de mariage, de se taper ce vieux monsieur qui ne savait rien faire, avait expliqué Amanda Lear à nos confrères. La pauvre, ce n'était pas toujours facile (...). Elle n'en pouvait plus de son rôle de gendarme-manager-infirmière." Bien que Gala ait fait promettre à Amanda Lear d'épouser Dali après sa mort, la jeune et jolie blonde finit par prendre ses distances dans les années 1970, lorsque sa carrière de chanteuse décolle.

Quand Gala meurt en 1982, à 87 ans, Amanda Lear est déjà partie depuis longtemps. De son côté, Dali est décédé à Figueras en 1989, à 84 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image