Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Amel Bent : Son compagnon Patrick Antonelli sort de prison, il a été relaxé sur "presque toutes les infractions"

Amel Bent : Son compagnon Patrick Antonelli sort de prison, il a été relaxé sur "presque toutes les infractions"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
13 photos
Amel Bent doit être ce soir une femme heureuse. Son compagnon Patrick Antonelli sort de prison. Il était incarcéré depuis deux mois. S'il retrouve la liberté, il devra néanmoins porter un bracelet électronique...

Cela fait deux mois que Patrick Antonelli, compagnon d'Amel Bent (37 ans) était détenu en prison après un jugement du tribunal de Nanterre dans une affaire d'escroquerie. Et dès ce soir, vendredi 1er juillet 2022, il va pouvoir retrouver sa femme et leurs trois enfants : Sofia (6 ans), Hana (4 ans) et Zayn (3 mois le 4 juillet). Un bonheur pour le papa qui n'a quasiment pas connu le petit denier.

En effet, comme l'indiquent nos confrères du Parisien, la cour d'appel de Versailles a allégé la peine qui avait été décidée par le tribunal judiciaire de Nanterre. Cette dernière avait choisi de faire subir à Patrick Antonelli, quinze mois d'emprisonnement avec révocation de deux peines de sursis de trois et six mois. Mais la cour d'appel a tranché pour huit mois de prison, une peine aménagée avec port du bracelet électronique dans l'affaire d'escroquerie au jugement, exercice illégal de la profession d'agent de sécurité et falsification de son chiffre d'affaires pour toucher les aides liées au Covid.

"La cour a jugé que sa détention n'avait aucune justification", a déclaré Me David-Olivier Kaminski, qui défend Patrick Antonelli avec Mes Thomas Lemarié et Samantha Cioloca. "Notre client a été relaxé sur presque toutes les infractions", a-t-il poursuivi.

Celle pour laquelle il n'a pas été relaxé est l'escroquerie liée au Covid. Il avait déclaré un chiffre d'affaires qui n'était pas le bon et qui lui avait permis d'obtenir 15 000 euros du fonds de solidarité. Depuis, le compagnon d'Amel Bent a tout remboursé, ce qui a joué en sa faveur. Néanmoins, la cour d'appel juge que Patrick Antonelli a "indûment profité des dispositifs de solidarité sans tenir compte de ses précédentes condamnations. Ce qui 'rend indispensable le prononcé d'une peine d'emprisonnement ferme'", écrivent nos confrères.

Lui qui avait joué les bodyguard d'Amel Bent sans en avoir l'agrément, doit également renoncer à "toute activité de surveillance et de gardiennage pendant une durée de trois ans".

Patrick Antonelli retrouve donc la liberté... mais sous bracelet électronique. Il a aussi obtenu le droit de continuer son activité de coach sportif en libéral. Le début d'une nouvelle vie pour le couple et sa petite famille.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image