Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anna Mouglalis et Samuel Benchetrit mettent à nu leur amour !

Anna Mouglalis la sensuelle, Samuel Benchetrit le ténébreux : ces amoureux se livrent dans une interview accordée à L'Express Styles, accompagnée d'une séance photo réalisée par Karl Lagerfeld dans son studio photo rue de Lille à Paris, directeur artistique de la maison Chanel qui sublime Anna depuis des années. Par cette rencontre pleine de style et de confidences se dessine le portrait d'un duo envoûtant et plein d'amour.

Samuel et Anna, des fauves

"Il n'y a pas un couple similaire dans le cinéma français. Ils suivent un parcours atypique, et c'est ça qui les rend intéressant. [...] Ils ont quelque chose de fauves, mais ce ne sont pas des prédateurs. C'est leur fragilité qui fait leur charme, leur élégance", explique Karl Lagerfeld.

Quand il parle de son amour pour Anna, Samuel Benchetrit dévoile sa fibre romantique : "Anna, je l'ai tout de suite aimée. Dès que je l'ai vue, j'ai eu envie de vieillir avec elle. Parce qu'elle est comme moi : en colère. [...] Elle m'a appris à moins me détester. [...] Quand je l'ai connue, je n'avais aucune confiance en moi. J'étais très suicidaire. [...] Anna m'a appris à ne jamais avoir honte de moi. A être moins violent, surtout avec moi-même. On a une petite fille, elle est née le 8 mars [Saül, 4 ans], le jour de la journée de la femme, et Anna est une mère pleine de douceur."

La rencontre

Au tour d'Anna de raconter son amour : "J'ai rencontré Samuel à 27 ans : avant lui, je n'aurais pas pu construire une famille." Elle avait déjà évoqué ne pas avoir de fascination pour les enfants, mais lorsqu'il s'agit de son rôle de mère, tout est différent. "Je suis tombée aussi amoureuse du père qu'il était quand je l'ai rencontré avec son fils, Jules [qu'il a eu avec Marie Trintignant]. Et dans la façon d'élever notre fille, il m'apprend l'importance du sens de l'humour."

La rencontre entre Samuel et Anna s'est déroulée il y a cinq ans : "J'avais vu tous ses films, explique-t-il. Je l'avais trouvé extraordinaire, surtout dans Novo. [...] Je déteste les gens qui minaudent et Anna était exactement le contraire. Je l'ai appelée pour lui proposer de jouer dans J'ai toujours rêvé d'être un gangster. Elle a accepté et puis..." Anna prend le relais : "Quand je l'ai rencontré, il montait une pièce de théâtre à Paris, avec Jean-Louis Trintignant : Moins deux. [...] C'était l'histoire de deux hommes à la veille de leur mort [Marie Trintignant, son ex-femme, venait de décéder]. J'ai ri, j'ai été émue. Je l'ai revu pour en parler, et je ne l'ai plus lâché."

L'interview est aussi l'occasion d'aborder l'admiration pour le créateur de mode Karl Lagerfeld, qui tient une grande place dans la vie d'Anna, et elle en profite pour revenir sur leur rencontre, et lui rendre hommage par la même occasion : "C'était il y a neuf ans, après la sortie de Merci pour le chocolat de Claude Chabrol. J'avais déjà fait un peu de mannequinat mais c'était une souffrance pour moi. J'avais l'impression d'être une arnaque. [...] Karl ne m'entraînait pas dans des faux-semblants ; [...] il cherchait à être le plus proche possible de ma singularité."

Leurs "pères" spirituels

Pour Samuel Benchetrit, Karl est une belle rencontre : "Anna me l'a présenté il y a cinq ans. Karl est l'homme le plus cultivé que j'aie jamais rencontré. [...] On peut penser qu'il représente le monde de la consommation, mais la chose à laquelle il tient le plus, c'est le coussin de sa mère qui doit valoir 1 euro."

Le réalisateur a décidé, après l'avoir dirigée dans J'ai toujours rêvé d'être un gangster, de faire tourner Anna dans une comédie, Chez Gino, avec José Garcia. L'actrice était ravie d'être enfin à contre-emploi : "Moi, on m'a souvent expliqué que j'étais 'trop belle' ou que ma voix était 'trop sensuelle.' Aujourd'hui, dans les comédies françaises, la femme drôle doit être forcément un peu moche." Quand elle parle du cinéma, Anna n'y va pas par quatre chemins, comme lorsqu'elle attaque Les Petits Mouchoirs en le caractérisant de "film de droite".

Si Anna Mouglalis fait honneur à Karl Lagerfeld, Samuel Benchetrit évoque sa relation avec le père de Marie Trintignant, Jean-Louis : "Il est un deuxième père pour moi. Je lui parle tous les jours au téléphone. Il est dans nos vies. [...] Il m'a toujours dit : La vie est très courte, mais une carrière est très, très longue. Tu ne peux pas de contenter du cinéma."

Côté projets, s'il sort à peine son nouveau film, Samuel Benchetrit est prêt pour le suivant : "Je tournerai un film l'année prochaine à partir d'un scénario que j'ai déjà terminé. C'est une histoire entre le western et le road-movie. Anna aura le premier rôle au côté de John Malkovich. [...] Il incarnera un Français qui se transforme en Américain". Anna ajoute : "Dans ce film, je vais jouer le rôle d'une femme de 80 ans !"

Des projets bien intrigants !

L'actrice fait elle ses premiers pas de réalisatrice de long métrage avec le Gard, "adaptation d'un conte populaire russe qui décrit l'initiation amoureuse d'une jeune fille de 16 ans éprise d'un vampire anthorpophage. Julie Sokolowski [remarquée dans Hadewijch de Bruno Dumont] jouera la fille, Catherine Mouchet [Thérèse d'Alain Cavalier], la mère, et Samuel... le gentil vampire !" Un projet bien intrigant ! Samuel Benchetrit joue, lui, son premier grand rôle en tant qu'acteur. Il incarne le militant anti-fasciste Pierre Goldman, assassiné en 1979, dans une oeuvre destinée à Canal+.

Avant cela, on retrouvera dès le 30 mars Anna Mouglalis dans Chez Gino de Samuel Benchetrit.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien dans le supplément Styles de L'Express du 16 mars 2011

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Tony Parker et son épouse Axelle assistaient le 26 juillet 2019 au gala de la Croix-Rouge monégasque, soirée dont ils ont partagé quelques aperçus dans leur story Instagram.
Alizée, enceinte, et GRégoire Lyonnet ouvre le sportes de leur intimité pour "50' Inside" samedi 29 juin 2019.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal dans "Vivement dimanche", sur France 2, le 20 octobre 2019.
M. Pokora sur Instagram.
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
L'anniversaire de Romeo Beckham le 1er septembre 2019.
Christina Milian sur Instagram.
Christina Milian sur Instagram.
Rachel Legrain Trapani et Valentin Léonard s'affrontent dans un sprint- 27 août 2019.
M.Pokora et Christina Milian se retrouvent pour un date, le 8 août 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel